La Belgique a reçu une demande américaine pour des troupes au sol en Syrie

La Belgique a reçu le 23 mai une lettre du secrétaire d'Etat américain à la Défense, Patrick Shanahan, qui demandait une contribution dans la lutte contre l'Etat Islamique (EI ou Daesh selon son acronyme arabe) en Syrie, à l'heure où les Etats-Unis veulent retirer leurs troupes du nord-est de la Syrie, a indiqué jeudi le ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Didier Reynders (MR), en commission de la Chambre.

Cette demande portait sur l'engagement de troupes au sol, d'avions pour des missions de reconnaissance et de bombardement, et de personnel médical.
Le ministre a rappelé les balises mises par le gouvernement et le parlement, notamment le refus d'engager des troupes au sol. Si cela devait changer, il faudra un débat au parlement, a fait remarquer Didier Reynders.

Pour le reste, le ministre ne s'est pas avancé: la Belgique a répondu que la demande devait être analysée au sein de la Défense et toute contribution éventuelle devait être approuvée politiquement.

Dans le cadre de la lutte contre Daesh, la Belgique a mené des opérations aériennes en envoyant des chasseurs bombardiers F-16 au-dessus de l'Irak et de la Syrie, et a collaboré à la formation de troupes irakiennes. Dans ce cadre, des soldats belges ont participé à des missions de reconnaissance. Le 22 août 2017, l'agence Associated Press avait publié des photos de forces spéciales belges à proximité de la ligne de front dans l'offensive de Tal Afar contre Daesh dans le nord de l'Irak.