Foto: Phil Nijhuis

Un premier week-end rouge sur la route des vacances

La circulation était déjà très dense ce samedi matin sur les routes européennes en direction du sud, alors que la journée est classée rouge par Touring. Ce week-end, de nombreux Belges prennent le départ, tout comme un grand nombre de nos voisins allemands et néerlandais.

Le texte établit aussi des règles pour les nouvelles formes de transport rémunéré des personnes et les plateformes telles qu'Uber.

Dès janvier, les véhicules de taxis ne seront en outre plus attachés à une commune particulière. Cette mesure permettra à tous les chauffeurs d’embarquer et de débarquer des passager sur l’ensemble de la région flamande.

Des exigences linguistiques sont également édictées dans ce décret. Tous les chauffeurs devront être capables de s'exprimer en néerlandais avec leur client. 

Ce samedi 20 juillet correspond en effet également au début des vacances scolaires dans les régions du centre et du sud des Pays-Bas.

Vers 9h30, les axes Paris-Lyon et Paris-Bordeaux, les alentours de Munich en Allemagne et les tunnels vers l'Autriche et la Suisse étaient déjà encombrés. Les automobilistes qui se rendent en Espagne via l'autoroute A7 Lyon-Orange perdaient environ 1h45 dans les files.

Via Bordeaux en direction de la péninsule ibérique, le temps de trajet était même rallongé de trois heures samedi matin, avec de gros embarras sur l'A10 entre Paris et Bordeaux.

En Allemagne, le trafic était dense autour de Munich en direction de Salzbourg, avec des ralentissements de plus d'une heure. En Autriche, il fallait compter une heure supplémentaire sur l'A11 en direction de la Slovénie.

Les vacanciers qui ont opté pour l'Italie vont également devoir prendre leur mal en patience. Ils doivent en effet compter 2h15 de temps supplémentaire sur la route reliant Bâle à Côme via le tunnel routier du Saint-Gothard.

Les files devraient encore s'allonger en direction du sud dans le courant de la journée. Dans le sens des retours, la circulation est relativement fluide.