Quelque 100.000 personnes assistent aux festivités de la Fête nationale à Bruxelles

Environ 100.000 personnes ont assisté ce dimanche au défilé du 21 juillet dans le centre de la capitale. Ce matin, quelque 1.000 personnes s'étaient rassemblées autour de la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule à Bruxelles pour voir le couple royal et ses quatre enfants au traditionnel Te Deum de la Fête nationale.

Le défilé a débuté vers 16 heures sur la place des Palais, en présence du roi Philippe et d'autres représentants de la famille royale.

Cette année, de nombreux chars et autres véhicules historiques datant de la deuxième guerre mondiale ont participé au cortège et étaient également présents dans les rues du centre pour marquer le 75e anniversaire de la libération.

Un Te Deum sur fond politique

Ce matin, l'archevêque Jozef De Kesel a célébré le Te Deum, qui a débuté à 10 heures. Il a appelé à prier pour les gouvernants afin "qu'ils oeuvrent pour le bien de tout le monde et au service de toutes les communautés et citoyens de ce pays".

L’archevêque a également déclaré espérer que les citoyens puissent tous ensemble "s'engager pour une société plus humaine et fraternelle, une société bâtie sur le respect de l'autre et la solidarité".

Comme chaque année, l'assemblée à l'intérieur de l'église comptait environ 800 personnes.

Parmi elles se trouvaient notamment des corps constitués, de nombreux ambassadeurs, ainsi que des représentants politiques, à commencer par le Premier ministre Charles Michel et les ministres fédéraux Didier Reynders, Pieter De Crem, Marie-Christine Marghem, et le président de la Chambre Patrick Dewael.

A l'issue de la cérémonie, le couple royal et ses enfants Elisabeth, Eléonore, Gabriel et Emmanuel ont pris un bain de foule d'une trentaine de minutes. Ils ont été accueillis sous des applaudissements et des "Vive le roi", "Vive la reine" et "Vive la Belgique" dès la descente des marches de la cathédrale.

Belga