Bois et espaces naturels de Flandre en code orange à cause du risque d’incendie

L'Agence flamande pour la nature et les forêts (Agentschap voor Natuur en Bos) a déclenché ce mercredi le code orange pour toutes les zones naturelles et forêts en Flandre, en raison de l'extrême sécheresse qui implique un risque élevé d'incendie. Au sud du pays, aucune alerte au risque d'incendie n'est déclenchée "pour le moment", selon un porte-parole du service public de Wallonie.

En conséquence du code orange en Flandre, il est interdit de faire un feu dans les zones naturelles, les tours incendies sont occupées en permanence et l'intervention des pompiers est renforcée en cas de brasier.

L'agence flamande souligne que la vague de chaleur qui déferle sur la Belgique a été déterminante dans le déclenchement du code orange, mais aussi le fait que le peu de vent qui souffle est très sec, ce qui aggrave encore la sécheresse de la nature. "Nous demandons à la population d'être prudente et d'avertir les pompiers" en cas d'incident.

Avec le code orange, les zones naturelles restent accessibles. Il s'agit d'un des plus hauts niveaux de risque d'incendie, seul le code rouge est encore supérieur.

En Wallonie, la cellule sécheresse avait évalué le 10 juillet que le risque d'incendie en forêt demeurait faible. Elle réévaluera la situation ce jeudi. Selon le porte-parole du SPW, il n'y a toutefois "pour le moment" pas d'alerte au risque d'incendie car les précipitations ont été plus importantes en Wallonie qu'en Flandre.

Sur le site internet de Natuur en Bos, on peut voir province par province dans quels espaces naturels le code orange est d’application.

Belga