JoostVH Photography - www.joostvh.be

Vingt-quatre dealers interpellés au festival Tomorrowland

Le week-end dernier - premier des deux week-ends du festival de musique électronique dans le domaine provincial De Schorre à Boom en province anversoise -, 24 trafiquants de drogue ont été interpellés. C’est ce qu’indiquent ce mercredi la police et le parquet d'Anvers. Un seul d’entre eux avait la nationalité belge.

Quelque 231 festivaliers ont également été surpris en possession de stupéfiants pour leur propre consommation. Ils ont écopé d’une amende, de 75 euros pour les drogues douces et 150 euros pour les drogues dures. Leur bracelet de festival a été coupé et leur drogue confisquée. Le festival applique en effet une tolérance zéro vis-à-vis des stupéfiants.

Quant aux 24 dealers interpellés, ils devront comparaitre devant un juge. Trois d’entre eux ont été arrêtés et sont en prison. Il s’agit avant tout de Néerlandais et de Britanniques.

75 faux comprimés

La police a aussi confisqué 820 comprimés d’ecstasy, dont 75 étaient des contrefaçons. A part cela, elle a saisi 139 grammes de cocaïne, 198 grammes de MDMA, 9 grammes de cannabis et 153 grammes de kétamine. Mais aussi 17.000 euros. Cinq voleurs ont également été arrêtés.

Ces chiffres se situent dans la lignée de ceux de l’an dernier à Tomorrowland. A l’époque, un peu plus de 60 dealers avaient été appréhendés sur les deux week-ends du festival.

La police poursuivra des contrôles serrés sur le terrain du festival ce week-end, mais ne prévoit pas vraiment de renforcer encore sensiblement sa présence. Elle a lancé un appel à la responsabilité de chaque festivalier, conseillant de ne pas emmener des drogues sur les lieux du festival. Les visiteurs ont encore la possibilité de déposer leurs stupéfiants de façon anonyme, dans un grand tonneau, juste avant l’entrée du festival.

Un Indien de 27 ans était décédé vendredi passé, premier jour du festival qui se déroule à Boom. Il avait fait un malaise devant la scène principale. Une autopsie avait révélé que la mort du festivalier était liée à la drogue.

L'actrice néerlandaise arrêtée pour possession de drogue incarcérée

L'actrice néerlandaise de 34 ans qui a été interpellée à Tomorrowland en possession de drogues restera incarcérée jusqu'à vendredi au moins. La jeune femme, chez qui la police avait encore découvert d'importantes quantités de stupéfiants, avait affirmé qu'elle préparait un rôle.

Imanuelle Grives (photo), actrice des séries policières "Flikken Maastricht" et "Flikken Rotterdam", a été interpellée en possession d'une centaine de pilules d'ecstasy, d'amphétamine et de MDMA, 20 grammes de cocaïne et près de 10 grammes de kétamine sur le site du festival Tomorrowland. La police a ensuite mis la main sur d'importantes quantités de drogue lors d'une perquisition dans l'appartement que l'actrice louait.

La jeune femme, qui affirmait se préparer pour un rôle et n'avoir jamais eu l'intention de vendre la drogue, a été présentée à un juge d'instruction qui l'a placée sous mandat d'arrêt. "Préparation ou pas, ces faits sont répréhensibles", a déclaré le parquet.

©Edwin Janssen - All Rights Reserved