Le record de chaleur de 1947 à Uccle est bien tombé

C’est officiel : ce jeudi est devenu le jour le plus chaud jamais mesuré en Belgique depuis le début des mesures. A Uccle (photo), où les mesures ont débuté en 1833, on a en effet recensé peu après 13h la température de 36,8°C. Le record précédent, datant du 27 juin 1947, affichait 36,6°. Le thermomètre est ensuite monté jusqu'à 39,7° à Uccle, vers 17h.  En Campines, les températures devraient monter jusqu’à 40 degrés, ou plus, ce jeudi alors qu’à la station météorologique d’Angleur, près de Liège, on a déjà mesuré mercredi le record historique de chaleur pour la Belgique à 40,2 degrés.

Ce jeudi, vers 15h, le météorologue David Dehenauw de l’Institut royal de météorologie (IRM) annonçait que le record belge de chaleur était à nouveau battu : on venait de mesurer 40,6°C à Kleine Brogel dans le Limbourg. Soit un peu plus qu’à Angleur mercredi.

Vers 18h, une température encore supérieure - 40,7 degrés - était mesurée à Beitem, en Flandre occidentale.  Sans doute le record de cette journée pour l'ensemble de la Belgique. 

Frank Deboosere, "Monsieur Météo" de la VRT, rappelait que la nuit de mercredi à jeudi avait aussi déjà été la plus chaude mesurée cette année, avec plus de 23 degrés.

"Nous voyons que tous les records de ces dernières années sont battus. Et on s’attend à ce que cette tendance se poursuive les prochaines années. En moyenne, nous voyons que les températures et les extrêmes grimpent. Il est donc possible que d’ici 2050 les températures atteignent un an sur deux les 39 ou 40 degrés", concluait Frank Deboosere (photo archives).

Le seuil d'information pour les concentrations d'ozone déjà dépassé

Le seuil européen d'information pour les concentrations d'ozone dans l'air, fixé à 180 microgrammes d'ozone par mètre cube d'air, était déjà dépassé en deux endroits jeudi à midi, a indiqué la Cellule interrégionale de l'Environnement (Celine) sur Twitter. Elle souligne qu'il n'est pas fréquent que le seuil soit dépassé si tôt dans la journée.

Le seuil d'information a été dépassé à Dessel (avec 194 µg/m³) et à Aarschot (195 µg/m³). Celine prévoit qu'il sera dépassé dans d'autres endroits du pays dans les heures à venir. Le seuil européen d'alerte (240 µg/m³) pourrait même être dépassé localement, avec un risque plus important au nord du pays.

La chaleur provoque des problèmes sur le rail

Le tram de la Côte était à l'arrêt ce jeudi après-midi sur tout son trajet à cause de problèmes avec les caténaires et d’autres problèmes techniques, indiquait la société régionale de transports De Lijn.

Plus tôt dans la journée, une caténaire était tombée au Coq, interrompant la circulation des trams entre cette station et Ostende. D'autres problèmes avec des caténaires et techniques sont ensuite apparus et De Lijn a finalement décidé d'interrompre la circulation sur l'entièreté du trajet (photo). Des bus de remplacement sont déployés", a précisé une porte-parole. Le plan catastrophe communal a été déclenché au Coq.

Plusieurs autres trains étaient aussi bloqués ce jeudi après-midi à la suite de problèmes avec les caténaires, indiquait la SNCB. L'ensemble du réseau était impacté. Un train à grande vitesse Thalys était notamment coincé entre Bruxelles et Malines, tandis que deux trains de la SNCB étaient immobilisés entre Courtrai et Audenarde.

La SNCB prévenait que des perturbations sont possibles sur l'ensemble du réseau. La compagnie Thalys conseillait quant à elle à ses voyageurs de reporter leur voyage prévu ce jeudi à un autre jour. Un échange de tickets sans frais est garanti par cet opérateur.