Nicolas Maeterlinck

Lorin Parys (N-VA) : "Le PS et la N-VA pour la première fois autour de la table ce dimanche"

La réunion rassemblant les présidents des différents partis politiques, dont il est question depuis quelques jours aura bien lieu demain dimanche. Le vice-président de la N-VA Lorin Parys l’a confirmé ce samedi dans l’émission "De ochtend", sur Radio 1 (VRT). Les informateurs Johan Vande Lanotte (SP.A) et Didier Reynders (MR) réuniront donc pour la première fois le PS et la N-VA à la table des négociations.

Lundi, les informateurs remettront leur rapport au Roi, deux mois après avoir reçu leur mission. Ils auront passé les deux semaines écoulées à rédiger une note en vue d'entamer une phase de "préformation" du gouvernement fédéral.

Lors de leur dernière conférence de presse, le 1er juillet, ils avaient indiqué qu'ils soumettraient ce travail aux différents partis, leur objectif étant notamment de vérifier la volonté politique des uns et des autres de s'engager dans une négociation gouvernementale.

Et cette fois le PS et la N-VA seront autour de la table. Du moins c’est ce qu’a déclaré Lorin Parys, le vice-président de la N-VA qui ajoute : "Nous avons appris au cours des dernières semaines que les choses peuvent changer très rapidement. Surtout avec le PS qui est très fort pour cela."

"Que le PS et la N-VA ne soient pas de grands amis politiques n'est un secret pour personne", ajoute Lorin Parys. "Mais il y a toujours un moment où il est nécessaire de se parler. Pour nous, c’était au lendemain des élections. Nous avons officiellement, par l'intermédiaire des informateurs, ainsi qu'officieusement et directement au PS, fait une offre d'entretien. A présent, nous sommes deux mois plus tard et cette rencontre n'a toujours pas eu lieu."

Pourtant une réunion entre le PS et la N-VA était prévue pour jeudi dernier.

"Mais le matin même, on nous a annoncé que cette rencontre était annulée, ajoute Lorin Parys. "Il faut en demander la raison au PS."

"C’est un peu bizarre que le fait que deux mois après les élections différents partis politiques se rencontrent pour la première fois constitue une grande nouvelle". Et il n’est même pas encore très clair quels seront les partis qui se joindront au PS et à la N-VA, les deux plus grands partis des deux côtés de la frontière linguistique.

Le CD&V, l’Open VLD, le SP.A et le MR auraient confirmé leur présence. Mais en ce qui concerne les écologistes ce n’est pas encore très clair. "La présidente d'Ecolo aurait déclaré qu'elle n'imaginait pas de pouvoir partager le même espace que la N-VA et comme Groen suit ce que Ecolo a décidé alors j'ai des doutes" a ajouté Robin Parys.

On ignore également ce qui sera discuté dimanche. "Pour nous tout peut être abordé", ajoute Robin Parys qui se réfère entre autre à la note de préformation de Didier Reynders et de Johan Vande Lanotte. Il reste par contre très vague quant à savoir si les exigences de la N-VA en matière de confédéralisme seront mises sur la table.