Une ferme limbourgeoise bloquée à cause d’œufs contenant des dioxines

La ferme de Dilsen (province du Limbourg) dont proviennent les œufs biologiques rappelés mardi en raison d'un faible dépassement de la norme "dioxines" est actuellement bloquée par l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca). Cette dernière mène une enquête sur la société limbourgeoise.

"Nous sommes allés sur place prélever des échantillons. Ceux-ci sont en cours d'analyse et l'entreprise est pour l'instant bloquée. Les œufs qui y sont produits ne peuvent donc pas être mis en vente", expliquait mercredi la porte-parole de l'Afsca, Liesbeth Van de Voorde.

La ferme, qui possède environ 8.200 poules, a une production journalière avoisinant les 7.000 œufs. La société E.K.E, qui se charge d'emballer les œufs produits à Dilsen, a décidé mardi de rappeler plusieurs lots des marques Delhaize bio, Carrefour bio, Cora et Match Nature bio, Delfood et Bidfood bio, Intermarché bio Moisson, Lambrechts bio E.K.E et The Egg man bio E.K.E.

Il s'agit des œufs portant la référence 0BE7050. Lors d'un contrôle, un faible dépassement de la norme de "dioxines" et "PCB de type dioxine" dans ces œufs bio avait été constaté.