Chargement lecteur vidéo ...

Emus, les Tournaisiens prennent congé du Pont des Trous

La déconstruction des arches du Pont des Trous à Tournai a débuté ce vendredi matin. La société Wanty a veillé à stabiliser la barge placée sous le pont, destinée à recueillir les pierres du pont. La première pierre est tombée à 9h10, alors qu'une centaine de Tournaisiens regardaient, parfois avec tristesse, le spectacle hors du périmètre de sécurité. Divers habitants, furieux, estiment que leur patrimoine est détruit. Les travaux doivent permettre le passage de plus gros bateaux sur l’Escaut.

Les pierres seront ensuite envoyées à Vaulx pour un tri et puis à Andenne à la carrière de Gore, où des tailleurs de pierres se chargeront de les nettoyer. Une grue de plusieurs tonnes a été installée sur une barge sous l'arche centrale. A cet endroit, l'Escaut fait environ cinq mètres de profondeur. La profondeur est moindre sous les deux autres arches.

L'objectif est de reconstruire les arches du pont dès le début de l'année 2020 pour terminer le chantier à la fin de l'année 2021. Un permis a été délivré et des fonds européens ont été consacrés à ce projet. Les tours médiévales ne seront pas démontées, mais un entretien sera assuré.

Les travaux auront lieu, au même moment, sur les quais de l'Escaut. Le but étant d'élargir la traversée de l'Escaut afin de permettre aux bateaux à gros tonnage de traverser le centre-ville. Il s'agit de la quatrième phase de ce chantier qui a fait couler beaucoup d'encre à Tournai. Des sismographes ont été placés dans les deux tours médiévales, lesquelles seront nettoyées mais pas démolies, afin d'assurer leur stabilité.

Photos: Eric Steffens