Bpost laisse une lettre recommandée pour le ministre des Finances devant la porte

Ce lundi matin, un courrier recommandé se trouvait sur le pas de la porte du cabinet du ministre des Finances, rue de la Loi. Un mystère, une blague ou simplement de la négligence ? Quoi qu'il en soit, ce n'était pas le but.

Scène inhabituelle devant la porte du cabinet du ministre des Finances à Bruxelles, ce matin. La boîte aux lettres débordait et un courrier recommandé se trouvait devant l'entrée. "C'est très étrange, explique Barbara Van Speybroeck de Bpost, un tel envoi n'a rien à y faire."

La porte-parole de Bpost promet que l'affaire fera l'objet d'une enquête. "Les différentes cabinets reçoivent chaque jour de nombreux courriers. Il existe une procédure spéciale pour ce faire : le courrier est livré à une entrée de service dans des conteneurs spéciaux."

Le courrier qui se trouvait devant le cabinet était une lettre recommandée. Elle ne peut donc en théorie être remise que lorsque le destinataire a signé l’accusé de réception. En principe, Bpost doit être en mesure de suivre ces envois, de l'expéditeur au destinataire.

"Est-ce une erreur humaine ou autre chose ? Nous nous pencherons sur la question", déclare Van Speybroeck. "Des problèmes de ce type n'ont jamais été signalés auparavant", déclare le porte-parole d’Alexander De Croo, ministre des Finances. "Nous espérons qu'il s'agit d'un incident unique."