BELGA/VAN ACCOM

290.000 investisseurs ont demandé une compensation dans le cadre du règlement Fortis

Environ 290.000 investisseurs ont fait une demande de compensation après la débâcle de la banque Fortis en 2008, indique ce mercredi son successeur Ageas sur son site internet, en marge de la présentation de ses résultats semestriels. L'assureur a dégagé 1,3 milliard d'euros pour indemniser les investisseurs trompés. Quelque 593 millions d'euros ont déjà été attribués à 159.000 investisseurs.

Le nombre de réclamations est plus élevé que prévu. Ageas tablait initialement sur 175.000 à 200.000 réclamations. Les investisseurs dupés avaient jusqu'au 28 juillet pour demander une compensation.

Moins de 250 investisseurs ont choisi le opt-out (refus de la proposition). Ils représentent environ 1% du montant du règlement. Ageas a négocié ce "méga" règlement - le plus important jamais conclu en Europe - avec une série de clubs d'investisseurs.

Ce règlement est devenu définitif l'an dernier, après une âpre bataille juridique de plusieurs années. Le montant que reçoit un investisseur, pour la perte liée à son investissement dans Fortis, dépend d'une série de paramètres.

A côté de ce règlement Fortis, plusieurs affaires sont toujours pendantes devant la justice contre le successeur de Fortis.