Chargement lecteur vidéo ...

Attaque à l’explosif dans un bureau de la KBC à Kinrooi

La commune limbourgeoise de Kinrooi, proche de la frontière néerlandaise, a été pour la troisième fois le théâtre d’une attaque à l’explosif en un peu plus d’un an. Ce jeudi à l’aube, c’est un distributeur de billets de la banque KBC qui a été pris pour cible. D’après le bourgmestre Jo Brouns (CD&V), il semblerait que les malfaiteurs soient repartis les mains vides.

"J'habite à environ 100 mètres du bâtiment. J'ai entendu un bruit énorme vers 4 heures du matin et j'ai immédiatement pensé à une attaque à l'explosif", expliquait le bourgmestre Jo Brouns ce jeudi matin. « des témoins ont vu trois personnes, qui sont montées à bord d’un véhicule immatriculé aux Pays-Bas ».

"Les dégâts matériels sont importants. Aucun butin n'aurait été emporté car les banques prennent des mesures de sécurité pour se prémunir de telles attaques à l'explosif. Heureusement, aucun blessé n'est à déplorer. Un couple habite juste au-dessus des locaux qui n'abritent que des automates. Les banques prennent des mesures pour se protéger autant que possible contre ce type de criminalité car elles sont une cible dans cette région frontalière pour ce genre d'attaque. Nous ne pouvons qu'espérer que ces mesures aient un effet dissuasif sur les malfaiteurs", ajoutait Brouns.

Le 13 janvier dernier, un distributeur automatique de bpost était déjà la cible d'une attaque manquée à l'explosif à Kinrooi. Le 4 juin 2018, quatre hommes masqués faisaient exploser deux automates d'une agence ING toujours à Kinrooi, en province du Limbourg. Le quatuor avait alors emporté un butin conséquent.