Chargement lecteur vidéo ...

"Des naissances au-delà des espérances" à Pairi Daiza

"La naissance des deux bébés pandas géants va au-delà de nos espérances", a déclaré ce vendredi Eric Domb, président-fondateur du parc animalier Pairi Daiza, lors de la conférence de presse annonçant cette naissance "exceptionnelle".  "C'est exceptionnel parce que nous accueillons deux bébés pandas, une femelle et un mâle. C'est le succès de toute une équipe, une équipe qui devra travailler d'arrache-pied jusqu'au sevrage des bébés", a souligné Eric Domb. "Exceptionnel aussi car dans la nature, un seul bébé survit en cas de naissance de jumeaux". (Images: Belga)

"Ces naissances sont juste incroyables. L'émotion et l'adrénaline ont été fortes pour toute l'équipe de soigneurs. Hao Hao (la maman panda) a fait un travail exceptionnel. Elle est déjà très maternelle", a indiqué Tim Bouts (en blouse verte dans la vidéo), directeur zoologique de Pairi Daiza.

"Nous avons beaucoup de chance. C'est déjà très rare que des pandas aient des jumeaux et ici nous avons une femelle et un mâle", a souligné Cao Zhongming, ambassadeur de Chine en Belgique, qui s'est félicité de la très bonne collaboration entre l'équipe du parc et les experts chinois du "China Conservation and Research Center for the Giant Panda".

Les premiers signes de mise bas ont eu lieu mercredi soir et les premiers signes de contraction jeudi matin. A 13h26, un petit mâle est né. Il pèse 160 grammes et se porte bien, tout comme la maman. Une femelle est née deux heures plus tard et pèse 150 grammes.

"Les premiers jours, comme à chaque naissance, seront toutefois cruciaux pour les deux bébés. La priorité des experts et soigneurs est donc maintenant de veiller, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, à ce que Hao Hao continue sur sa lancée et allaite correctement ses deux petits. Pour assurer un repos suffisant à l'heureuse maman et surveiller l'évolution des petits, il est par ailleurs envisagé de placer alternativement un des bébés sous couveuse et de le nourrir au biberon", précise Eric Domb (photo) de Pairi Daiza. 

Date symbolique

Ces naissances sont aussi gage de bons présages. Les bébés sont nés le 8 août et le chiffre 8 est signe de prospérité en Chine. Les jumeaux en Chine sont considérés comme une bénédiction et le garçon est considéré comme le Dragon et la fille le Phénix. Avec la naissance des deux bébés, dont les prénoms seront choisis plus tard, Pairi Daiza abrite désormais cinq pandas géants.

Prêtés pour 15 ans par la Chine, la femelle Hao Hao et son compagnon Xing Hui avaient été accueillis en grande pompe à Brugelette en février 2014 et sont rapidement devenus l'une des principales attractions du parc. Le 2 juin 2016, un petit mâle était né et avait reçu le nom de Tian Bao, "Trésor du Ciel".

La Chine mène un programme de réintroduction de pandas dans la nature depuis 2012. Onze pandas ont déjà été réintroduits dont 9 qui vivent toujours. Pairi Daiza participe aux programmes de sauvetage du panda notamment via l'accueil, depuis 2014, de Hao Hao et Xing Hui.

La fondation Pairi Daiza finance aussi les travaux de la chercheuse belge Jella Wauters de l'Université de Gand qui visent à développer un test qui permettra aux scientifiques, partout dans le monde, de différencier notamment les "fausses" des "vraies" grossesses de pandas géants ou de prédire la période de chaleur de la femelle panda (quelques semaines avant son début) sur base de marqueurs hormonaux présents dans l'urine de l'animal.