Deux pompiers décèdent dans l’incendie d’un bâtiment vide à Beringen

Un grave incendie qui s'est déclaré dimanche vers 2h du matin sur la Koolmijnlaan à Beringen (province de Limbourg) a coûté la vie à deux pompiers de la zone de secours Zuid-West Limburg. Le commandant Bert Swijsen a précisé que l’incendie dans un bâtiment vide a également fait quatre blessés parmi les pompiers, victimes d'un embrasement instantané dû à l'inflammation de gaz venant des fumées (flashover). Une enquête a été ouverte, indiquait le bourgmestre Thomas Vints (CD&V).

C’est la troisième fois qu’un incendie éclatait dans ce bâtiment vide, connu dans le quartier comme squat. La dernière fois remontait à novembre 2018, lorsque des squatteurs avaient bouté le feu à un matelas. Depuis lors, les pompiers avaient scellé le bâtiment et fermé les fenêtres et portes avec des planches de bois.

Les pompiers de Beringen, Heusden-Zolder et Tessenderlo sont intervenus sur les lieux vers 2h du matin. "Alors que les équipes d'intervention ont investi le bâtiment afin de circonscrire le feu, le signal a été donné de se retirer le plus rapidement possible en raison de gaz de fumée en combustion. Avec la chaleur et la pression, une partie du bâtiment s'est effondrée. Au moment de l'évacuation, deux collègues manquaient à l'appel."

Les corps sans vie de deux pompiers ont été retrouvés. Trois autres sapeurs ont été légèrement blessés par intoxication et un quatrième, grièvement atteint, a été emmené à Louvain (Brabant flamand). Toutes les victimes faisaient partie du corps de Heusden-Zolder.

Le bourgmestre de Heusden-Zolder, Mario Borremans, a indiqué que les deux pompiers décédés sont "de jeunes papas". Le bourgmestre de Beringen, Thomas Vints (CD&V), a remercié toutes les équipes et les services de secours pour leur dévouement. "Je tiens à exprimer mon soutien aux équipes impliquées et aux familles touchées. C'est une lourde perte pour les pompiers", a-t-il souligné.

Entretemps, il est conseillé aux habitants de Beringen-Mijn de garder fenêtres et portes fermées en raison des fumées. Les pompiers et la police demandent d'éviter les environs de la Koolmijnlaan, qui est fermée à la circulation.

Les bourgmestres Mario Borremans (à g.) et Thomas Vints (centre)

Peter De Crem présente ses condoléances

Le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem (CD&V) a présenté ce dimanche, sur son compte Twitter, ses condoléances aux proches des deux pompiers décédés à Beringen.

"Le destin a frappé dans ce grave incendie. Deux pompiers y ont laissé la vie alors qu'ils s'inquiétaient de la sécurité des autres. Mes plus sincères condoléances à la famille, aux amis, aux êtres chers et à toute la zone de secours", écrivait De Crem.

À la suite des deux décès, un médecin légiste, le laboratoire, un expert en incendie avec un chien ont été dépêchés sur place par le parquet du Limbourg. L'objectif est de déterminer les circonstances de l'accident.

"Pour le moment, toutes les pistes restent envisagées. Personne n'a été arrêté", poursuivait le parquet dimanche après-midi. Entretemps, la circulation avait été rétablie sur la Koolmijnlaan. Les pompiers restaient toutefois sur place. De nombreux curieux se sont rassemblés autour du lieu du sinistre. Certains ont déposé des fleurs à l'entrée du cordon de sécurité.

Chargement lecteur vidéo ...