Les concessionnaires belges voient leur chiffre d’affaires baisser de 15%

Au premier semestre de cette année, les concessionnaires belges ont vu leur chiffre d'affaires baisser de 15%, annonce la fédération de l'industrie technologique Agoria. Elle ne constate cependant pas encore d’impact sur l’emploi fixe. La Belgique compte 130 concessionnaires de plus de 50 employés, qui ensemble emploient quelque 13.000 personnes.

Au cours des six premiers mois de cette année, la production automobile a baissé de 6% en Europe, et de près de 7% dans le monde, ce qui a eu, selon Agoria, un impact conséquent sur le chiffre d'affaires des concessionnaires, y compris en Belgique.

"Nous notons une baisse assez forte de 15% parmi les concessionnaires belges qui sont actifs sur le marché international. Huit entreprises sur dix sont concernées", a précisé Ben Van Roose de la fédération de l’industrie technologique. L'impact sur l'emploi fixe ne se fait toutefois pas ressentir pour l'instant, souligne Agoria.

"Le secteur automobile souffre d'une combinaison de problèmes. Les nouvelles normes d'émissions ont causé un retard dans le domaine de l'homologation dans les sociétés mères, et puis les clients hésitant dans leur choix d'achat pour une voiture à essence ou au diesel. Mais il y a aussi l'impact d'un éventuel Brexit, la guerre commerciale américano-chinoise...", détaille Ben Van Roose.

En Belgique, les constructeurs automobiles gardent toutefois le cap, selon Agoria, Audi à Bruxelles et Volvo à Gand construisant aujourd'hui de nouveaux modèles. Les constructeurs de bus Van Hool et VDL Bus se maintiennent également.