La connaissance de la grammaire néerlandaise en chute libre dans les classes flamandes

D’après une évaluation menée par l’Université de Gand (UGent) auprès de 360 élèves, la connaissance de la grammaire néerlandaise parmi les élèves flamands a fortement baissé au cours des 10 dernières années.

Dans les classes, cela faisait déjà longtemps que des signes faisaient état d'une baisse du niveau général en langue des élèves. L'étude menée à bien, quoique limitée, est la première à tester de manière empirique cette réalité supposée.

D’après les résultats, les difficultés des élèves flamands se situent surtout au niveau de l'analyse de la phrase. "En 10 ans, la connaissance des fonctions grammaticales a baissé de manière drastique", constatent les chercheurs qui ont réalisé l'étude.

Le score moyen est passé de 60 en 2008 à 40 en 2018, sous la moyenne donc. Les étudiants flamands obtiennent toutefois un meilleur score que les élèves néerlandais soumis au même test, qui portait sur l'orthographe, la compréhension des types de mots et l'analyse de phrases.

Les filles s'en sortent également mieux que les garçons. Les élèves étudiant le latin obtiennent, eux aussi, de meilleurs résultats que les autres.