Suspicions de corruption chez Watergroep, la société de distribution d'eau en Flandre

Des perquisitions ont été menées, à la demande d'un juge d'instruction de Hasselt, par des enquêteurs de la police judiciaire fédérale dans le cadre d'une enquête sur de possibles faits de corruption au sein du Watergroep, la société de distribution d'eau en Flandre. Les faits concernent la section limbourgeoise de l'entreprise.

Il y a quelques mois, la direction du Watergroep avait remis les conclusions d'un audit interne au parquet du Limbourg, qui avait ouvert une enquête en raison d'indices d'irrégularités financières notamment.

La police judiciaire fédérale a reçu, lors de son action, le soutien de l'Office central pour la répression de la corruption et de membres de la computer crime unit régionale.

Au total, six perquisitions ont eu lieu à Anvers, Tamise, Hasselt, Herk-De-Stad, As et Alken. Les enquêteurs ont emporté une nombre important de documents. D’après le parquet, des arrestations sont également intervenues.