Le Club Bruges s’assure une place pour les poules de la Ligue des Champions

Vainqueurs 0-1 du barrage aller, les Brugeois ont confirmé leur avantage acté en Autriche en s'imposant 2-1 à domicile face au LASK mercredi soir au stade Jan Breydel. Grâce à ce double succès, les troupes de Philippe Clement sont qualifiées pour les poules de la Ligue des Champions. Ils rejoignent ainsi Genk, qualifié d’office.

Le Racing Genk, champion de Belgique, et le Club Bruges, vice-champion national, connaîtront ce jeudi leurs adversaires en phase de groupes de Ligue des Champions.

Genk était qualifié d'office alors que Bruges a dû passer par un tour qualificatif et un barrage afin d'accéder à la lucrative phase de poules de la C1. Les succès brugeois contre le Dynamo Kiev et le LASK permettent à la Belgique de s'aligner au départ de la plus prestigieuse compétition européenne pour clubs avec deux clubs. Une première depuis 2005-2006. Cette année-là, Bruges s'était classé troisième d'un groupe comprenant la Juventus, le Bayern Munich et Liverpool alors qu'Anderlecht avait fini dernier, derrière Liverpool, Chelsea et le Betis Séville.

Genk disputera la phase de poules de la Ligue des Champions pour la troisième fois. En 2002-2003, les Limbourgeois avaient obtenu 4 partages, pour 2 défaites, accrochant le Real Madrid, tenant du titre, à domicile (1-1) et l'AS Rome (0-0) et l'AEK Athènes (1-1) en déplacement. En 2011-2012, l'aventure s'était soldée par 3 partages et 3 défaites contre Chelsea, Valence et le Bayer Leverkusen.

Pour Bruges il s'agira de la septième participation à la phase de groupe de la Ligue des Champions, depuis que la compétition s'appelle ainsi. L'an passé, les Blauw-Zwart avaient réussi à arracher la troisième place du groupe A, synonyme en repêchage en Europa League, dans une poule comprenant l'Atlético Madrid, le Borussia Dortmund et l'AS Monaco. Cette 3e place devrait être à nouveau l'objectif principal cette année.

Bruges est placé dans le pot 3, Genk dans le pot 4. Les deux sont dès lors pratiquement assurés d'hériter d'un ténor, voire deux. Le pot 1 comprend en effet Liverpool, Chelsea, le FC Barcelone, Manchester City, la Juventus, le Bayern Munich, le Paris Saint-Germain et le Zenit Saint-Pétersbourg.

Dans le chapeau 2, on retrouve le Real et l'Atlético Madrid, le Borussia Dortmund, Naples, le Shakhtar Donetsk, Tottenham, l'Ajax et Benfica. Bruges évitera à coup sûr Lyon, le Bayer Leverkusen, Salzbourg, l'Olympiacos, Valence, l'Inter Milan et le Dinamo Zagreb, qui sont placés dans le même chapeau. Le Lokomotiv Moscou, Galatasaray, Leipzig, le Slavia Prague, l'Etoile Rouge Belgrade, l'Atalanta et Lille tiennent compagnie à Genk dans le pot 4. Les deux clubs belges ne peuvent se retrouver dans le même groupe.