AFP or licensors

Le GP de Belgique de F1 maintenu dimanche malgré le décès d’Anthoine Hubert

Une minute de silence sera observée avant le départ du GP de Belgique de Formule 1 dimanche après-midi en hommage au jeune pilote français de 22 ans Anthoine Hubert, décédé samedi à la suite d'un accident dans la Course 1 de Formule 2 sur le circuit de Spa-Francorchamps.

Le Grand Prix de Belgique de Formule 1 aura bien lieu ce dimanche sur le circuit de Spa-Francorchamps, ont confirmé les organisateurs samedi soir à l'issue d'une journée marquée par le décès du Français Anthoine Hubert en Formule 2. La minute de silence sera observée ce dimanche à 14h53, le départ du GP de F1 étant donné à 15h10.

"Suite au drame qui a frappé l'épreuve de F2 du 31 août 2019 durant laquelle le pilote Anthoine Hubert a tragiquement perdu la vie, la société Spa Grand Prix SA fait part de ses plus sincères condoléances à la famille Hubert ainsi qu'à tous les proches d'Anthoine avec qui nous partageons la douleur de la perte d'un pilote talentueux doublé d'une personne exceptionnelle", explique le communiqué.

"La société Spa Grand Prix souhaite également informer que toutes les activités prévues en piste en date du 1er septembre 2019 restent maintenues à l'exception de l'épreuve de F2 qui, par respect pour le talent et la mémoire d'Anthoine, est annulée.

Cette tragédie vient douloureusement nous rappeler que les sports mécaniques sont et resteront une discipline dangereuse pour laquelle les pilotes prennent des risques aussi importants que courageux au nom de la passion qu'ils partagent avec tous leurs fans. De rappeler également que la sécurité tant des pilotes, que des spectateurs, que des corps organisateurs ou toute partie prenante dans la tenue des épreuves du Grand-Prix de Belgique de Spa-Francorchamps reste une priorité absolue pour Spa Grand Prix".

Anthoine Hubert, 22 ans, a perdu la vie dans un terrible accident lors de la course 1 de Formule 2 au sommet du Raidillon Eau Rouge. Impliqué au début du 2e tour de la course dans un carambolage à grande vitesse avec l'Américain Juan Manuel Correa, le jeune pilote lyonnais est mort des suites de ses blessures un peu plus d'une heure après l'accident. Correa a été emmené à l'hôpital du CHU de Liège et souffre de fractures aux jambes.
 

Un spectateur a filmé le terrible accident

AFP or licensors