La note de politique d’intégration flamande inquiète 78 organisations de la société civile

78 organisations de la société civile flamande ont exprimé leur inquiétude face aux propositions avancées par la N-VA dans le cadre de sa note de politique d’intégration présentée en vue de la formation du prochain gouvernement flamand. Les différentes associations ont signé une lettre ouverte à ce sujet dans le quotidien De Morgen. Parmi elles, on retrouve notamment le Forum des Minorités, l’association de défense des droits des LGBT Çavaria, ou encore le mouvement de jeunesse Chiro.

L’inquiétude a émané d’une phrase se trouvant dans la note politique de la N-VA qui constitue la base des négociations pour le nouveau gouvernement flamand. On y lit que "les organisations basées sur l’origine ou la conception de vie ne seront plus soutenues par la Flandre".

Le Forum des Minorités, qui regroupe les associations ethnoculturelles flamandes et bruxelloises, se sent particulièrement visée par la proposition. Ce mercredi dans De Morgen, 78 organisations ont signé une lettre ouverte exprimant leur préoccupation.

"La possible suppression du Forum des Minorités est motivée par un souci d’inclusion. Mais nous sommes convaincus que le soutien des défenseurs d’intérêts et des représentants de groupes vulnérables favorise justement l’inclusion", peut-on y lire.

"Ceux qui désirent briser les acteurs de l’égalité des chances et de l’intégration n’agissent pas en faveur de l’intérêt général", dénoncent encore les associations. "Sans nos organisations et leurs représentants, chaque citoyen deviendra une petite île qui devra se débrouiller seule pour survivre lorsque ses droits seront limités".

Les plus consultés