Les pères de l’abbaye du Parc à Heverlee brassent à nouveau de la bière

Les Norbertins de l'abbaye du Parc à Heverlee (une section de la ville de Louvain, en Brabant flamand) ont relancé leur activité de brassage au sein des murs de l'abbaye, plus de deux siècles après l'avoir interrompue. Pour ce faire, ils collaborent avec le brasseur Joris Brams. Un premier brassin de Libertus a été présenté mardi à la presse. Il s'agit d'une ambrée de 6,5% vol. alc., nommée ainsi en l'honneur du père abbé Libertus De Paepe qui était à la tête de l'abbaye de 1648 à 1682.

L’abbaye du Parc de Heverlee est l’un des complexes d’abbaye les mieux conservés au monde. Pour le maintenir dans cet état, des rénovations y sont en cours depuis des années. La ville de Louvain possède l’abbaye en bail emphytéotique et la fait restaurer pour lui rendre son authenticité. La plupart des parties déjà restaurées avaient une fonction bien définie, mais il manquait encore une brasserie.

"On ne brasse plus de bière ici depuis la Révolution française", indiquait le père Filip Noël à VRT NWS. "Lentement, l’idée est née de créer une petite brasserie". Le brasseur Joris Bram a grandi dans le voisinage de l’abbaye du Parc et songeait déjà de longue date à une bière d’abbaye. Il collabore maintenant avec les Norbertins pour mener à bien le projet.

Des matières premières des environs sont utilisées pour le brassin, notamment des épices qui poussent sur les terrains de l'abbaye. L'activité de la Braxatorium Parcensis (qui signifie ‘brasserie du Parc’ en latin) suivra le rythme des saisons. Seules de petites quantités de bière seront brassées au sein de l'abbaye.

Les noms de Bière du Parc (Parkbier) et Heverlee étant déjà attribués à d’autres bières en vente actuellement (notamment dans la grande surface Aldi) - et pour la deuxième brassée par Joris Bram -, il fallait un autre nom pour la nouvelle bière. Elle a finalement été baptisée "Libertus", du nom du père abbé Libertus De Paepe qui vécut dans l’abbaye au 17e siècle. C’est sous sa direction que l’abbaye a été étendue et que beaucoup de bâtiments qui sont actuellement restaurés ont été construits.

Chaque brassin est unique

Quelque mille litres de Libertus ont ainsi été produits. La bière est disponible en 33 cl, essentiellement sur place, et bientôt en fût de 20 litres. Des techniques respectueuses de l'environnement sont utilisées pour le brassage. Les céréales nécessaires à la bière sont ainsi moulues dans le moulin à eau voisin, qui a été restauré il y a quelques années. L'alimentation en énergie est également durable.

“Etant donné les produits naturels utilisés, nous ne pouvons refaire deux fois le même brassin. Le prochain sera donc différent parce que nous utiliserons d’autres ingrédients", explique Joris Bram.

Si vous souhaitez découvrir cette nouvelle bière d’abbaye et la brasserie du Parc, profitez des portes ouvertes du week-end des 7-8 septembre prochains. La Flandre organise en effet dimanche sa Journée du patrimoine annuelle.