Philippe Crochet

Victoire logique mais sans brio des Diables contre Saint-Marin

La Belgique s'est imposée 0-4 à Saint-Marin dans son cinquième match de qualification à l'Euro 2020, vendredi, à Serravalle. Les Diables Rouges ont débloqué la situation grâce à un penalty de Michy Batshuayi (43e) avant de prendre le large en seconde période par Dries Mertens (57e), Nacer Chadli (64e) et encore Batshuayi (90e+2).

Martinez optait pour un trio d'attaque inédit formé par Divock Origi, Michy Batshuayi et Adnan Januzaj. Dans un match déséquilibré sur papier entre la première et la dernière nation au classement FIFA, la Belgique se montrait d'emblée dangereuse. De Bruyne, capitaine en l'absence d'Eden Hazard, lançait Batshuayi, qui, face au gardien, était contré par le capitaine Simoncini (1re minute). Malgré une possession de balle avoisinant les 85%, les Diables Rouges tardaient à se montrer dangereux. Un tir de l'entrée du rectangle signé Denayer et neutralisé par Benedettini constituait la seule occasion des 20 premières minutes.

A deux reprises, Batshuayi butait sur un excellent Benedettini (26e et 36e). Januzaj voyait lui un centre-tir échouer sur la transversale (33e). Peu à leur avantage offensivement, les Diables Rouges frôlaient même la correctionnelle lorsque Mularoni déviait un centre de la droite, Courtois repoussait (27e). Cette occasion donnait du courage aux Saint-Marinais, portés par un public très enthousiaste. Les Diables Rouges avaient besoin d'un penalty, sifflé suite à une main de Palazzi, pour débloquer la situation. Batshuayi ne tremblait pas des onze mètres et inscrivait son 14e but en équipe nationale (0-1, 43e).

A la 55e minute, Martinez remplaçait Januzaj et Origi par Chadli et Mertens. Un choix judicieux car tout de suite après leur montée au jeu le premier centrait pour le second qui déposait le ballon dans le but vide (57e, 0-2). Mertens porte à 18 buts son compteur en équipe nationale.

Chadli était ensuite à la réception d'un centre de la droite mal négocié par le gardien Benedettini et marquait le troisième but (64e). C'est le 7e but avec les Diables de Chadli, le premier depuis celui décisif contre le Japon au Mondial 2018.

Le gardien saint-marinais Benedettini avait encore l'occasion de se mettre en évidence sur des tentatives de Carrasco (82e) et Praet (88e). Courtois pouvait en faire de même en se détendant bien sur une frappe de Nanni (90e). Batshuayi, de la tête, sur un centre de Carrasco, fixait le score à 0-4 en toute fin de match (90e+2).

La Belgique poursuit son sans-faute en tête du groupe I avec 15 points. La Russie, victorieuse 1-2 en Ecosse, suit avec 12 unités. Plus tôt dans la journée, Chypre et le Kazakhstan se sont quittés sur un partage 1-1. Le Kazakhstan est troisième du groupe avec 7 points, devant l'Ecosse (6), Chypre (4) et Saint-Marin (0). Lundi, les troupes de Roberto Martinez affronteront l'Ecosse à Glasgow.  

 

Philippe Crochet
(c) Nico Vereecken / PhotoNews