Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.

Premier succès belge en double en Grand Chelem depuis 2004, pour Elise Mertens

Associée à la Biélorusse Aryna Sabalenka, Elise Mertens (photo) a remporté le double dames à l'US Open de tennis, quatrième levée du Grand Chelem de l'année, dimanche sur le ciment de Flushing Meadows. La Belge et la Biélorusse ont battu le duo Azarenka-Barty en deux sets : 7-5 et 7-5.

Têtes de série numéro 4, Elise Mertens (23 ans) et Aryna Sabalenka (21 ans) ont battu en finale une autre Biélorusse Victoria Azarenka associée à l'Australienne Ashleigh Barty, formant la 8e paire tête de série du tournoi, sur le score de 7-5, 7-5 en une heure et 37 minutes de jeu. Le premier set a été bouclé en 48 minutes pour Mertens et Sabalenka (7-5) qui ont pourtant été menées 1-3.

Dans le deuxième set, sur son service, Elise Mertens a dû écarter quatre balles de break à 3-4, rétablissant l'égalité (4-4) pour ouvrir la voie vers un succès dans cette seconde manche (7-5), sur le service de Mertens, s'assurant le gain du match.

Mertens et Sabalenka - respectivement 7e et 15e mondiale en double - poursuivent sur la lancée d'une saison de qualité. Ensemble, elles ont réussi un retentissant doublé Indian Wells-Miami (effaçant d'ailleurs Azarenka/Barty en demi-finales). Outre ce "Sunshine Double", elles ont disputé les huitièmes à l'Open d'Australie, le dernier carré à Roland-Garros et les quarts à Wimbledon.

C'est le 9e titre en double de la carrière d'Elise Mertens, mais le premier en Grand Chelem, avec quatre partenaires différentes. Elle a gagné à Indian Wells et Miami donc cette année avec Sabalenka. C'est avec la Néerlandaise Demi Schuurs qu'Elise Mertens s'est affirmée en double, remportant le tournoi de Guangzhou en 2017 puis ceux de Hobart, Rosmalen et Wuhan l'an dernier. Avec Kirsten Flipkens, Elise Mertens a gagné aussi à Lugano la saison dernière. Et c'est avec An-Sophie Mestach qu'elle avait soulevé son premier trophée, à Auckland en 2016.

C'est la première fois depuis 2009 que la Belgique était représentée en finale d'un double en Grand Chelem. Il y a dix ans à Roland-Garros, Dick Norman s'était incliné, aux côtés du Sud-Africain Wesley Moodie, devant le Tchèque Lukas Dlouhy et l'Indien Leader Paes en trois sets.

Le dernier succès belge, et encore le seul chez les messieurs, remonte à 2004. Toujours sur l'ocre parisien, Xavier Malisse et Olivier Rochus avaient levé la Coupe Jacques Brugnon après une victoire en deux manches contre les Français Michaël Llodra et Fabrice Santoro.

2019 Getty Images