Le contenu des cours dans les écoles coraniques en question

Aux Pays-Bas, un reportage du magazine Nieuwsuur et du journal NRC Handelsblad sur les écoles salafistes a choqué de nombreuses personnes. Dans certaines de ces écoles on apprend aux enfants que les non-croyants méritent la peine de mort. Le salafisme est un mouvement radical au sein de l’islam qui provient d’Arabie saoudite. En Belgique aussi de telles écoles existent.

Pour leur reportage, les médias néerlandais ont examiné le matériel pédagogique de plusieurs dizaines d’écoles et de mosquées salafistes.

Ce reportage révèle ainsi que dans certaines de ces écoles on apprend notamment aux enfants que les personnes ayant une conviction religieuse ou philosophique différente, de celle de l’islam, méritent la peine de mort. On demande aussi aux enfants musulmans de se détourner de la société néerlandaise.

Il y a une cinquantaine d’écoles ou mosquées salafistes aux Pays-Bas, elles sont financées par l’Arabie Saoudite.
 

Des écoles coraniques existent également en Belgique

Selon le journaliste de la VRT Stef Meerberge, il y aurait aussi des abus dans ces écoles qui défendent un courant ultraorthodoxe de l’islam.

"On entend différentes sortes de témoignages", a-t-il déclaré lors du journal télévisé de la VRT, ce mercredi. "Parfois ce sont des parents qui retirent leurs enfants de ces écoles parce qu’on y enseigne des choses qui ne seraient pas conformes à la religion. On entend aussi parfois des enseignants qui se sentent menacés ou intimidés parce qu’ils ont parlé de sujets comme l’homosexualité.

Selon Stef Meerberge ce qui caractérise surtout ces écoles coraniques c’est le "clivage eux/nous" qui y règne souvent.

Il y aurait une petite centaine d’écoles salafistes dans notre pays. Et ce chiffre serait "en augmentation", selon la Sûreté de l’Etat. La majorité d’entre elles ne poserait néanmoins pas de problème, ce sont surtout des "écoles du samedi".

La différence avec les Pays-Bas, c'est que là-bas il y a de très grandes mosquées qui ont clairement un cachet salafiste. Ce n'est pas le cas en Belgique. Ici, il y avait la grande mosquée de Bruxelles, mais elle a coupé les liens avec l'Arabie Saoudite."