GSM au volant en Brabant flamand? Dès lundi, ce sera tribunal de police et risque de retrait de permis

Dès lundi, et durant toute une semaine, les automobilistes circulant en province de Brabant flamand et qui seront pris sur le fait en infraction par rapport à la consommation d'alcool ou l'usage du GSM ou d'une tablette derrière le volant seront tous renvoyés, sans exception, devant le tribunal de police.

D’après une enquête de la fondation flamande du trafic routier Verkeerskunde, parue le mois dernier, 48% des automobilistes flamands lisent des messages en conduisant, alors que 40% en envoient. De très nombreuses personnes continuent par ailleurs de téléphoner au volant.

Dès lundi prochain, dans le Brabant flamand, les polices fédérale et locales mèneront une semaine d'actions contre les "tueurs dans le trafic". Un retrait provisoire du permis de conduire sera à chaque fois réclamé, met en garde le parquet de Hal-Vilvorde.

"Normalement, en cas d’infraction, une proposition est faite jusqu’au paiement de l’amende. Quand la somme est versée, il n’y a pas de poursuite. La semaine prochaine, nous ne fonctionnerons pas comme cela. Toute personne se rendant coupable d’une infraction sera immédiatement renvoyée au tribunal de police. Lors de la séance, le ministère public exigera en outre à chaque fois une interdiction de conduire", précise Gilles Blondeau, porte-parole du parquet.

"L'intoxication alcoolique et l'utilisation de téléphones portables et de tablettes au volant posent de graves risques et causent souvent des souffrances humaines", justifie encore le parquet. Celui-ci entend ainsi participer activement à cette action. L’opération s'inscrit dans le plan d'action provincial contre l'ivresse au volant, avec la participation de tous les services de police locaux et fédéraux.