La police anversoise saisit un gigantesque python dans un terrarium trop étroit

Dans le quartier anversois du Luchtbal, la police a saisi jeudi un python tigre d'au moins 6,5 mètres. L'animal était en effet maintenu par son propriétaire dans un terrarium trop étroit pour sa taille conséquente. L’homme possède le serpent depuis 20 ans, mais sans permis. Le python jaune et blanc a été manipulé par les collaborateurs du refuge pour animaux Natuurhulpcentrum d'Opglabbeek et pourrait à l'avenir être intégré dans un serpentarium intéressé. La police craignait notamment que le reptile ne fasse des victimes.

Cinq adultes ont été nécessaires pour transporter le serpent de plus de 80 kilos. Les pythons tigres sont actuellement encore autorisés comme animaux domestiques en Belgique, mais à partir d’octobre prochain cela ne sera plus le cas.

La police a déjà décidé d'agir dans le cas de l’animal anversois en raison de la dimension insuffisante du terrarium dans lequel il était maintenu par son propriétaire. En outre, l'abri ne disposait que de fenêtres coulissantes en verre simple, selon le commissaire Jos Rayen du service de l'environnement de la police locale d'Anvers. 

"Si l'animal s'était échappé poussé par la faim et avait rencontré un enfant en chemin, les conséquences auraient pu être imprévisibles", a-t-il commenté. Dimanche encore, l’animal avait avalé une poule vivante. 

Le serpent a été amené au centre d’accueil pour animaux d’Opglabbeek. Il pourrait bientôt déménager vers un serpentarium en Flandre orientale.

Le propriétaire du python risque une amende. Ce sera à la justice d’en décider. Mais il était surtout très attristé par cette séparation soudaine de son animal de compagnie, dont il prenait soin depuis plus de 20 ans.