Des élections pour la présidence du PS annoncées, Di Rupo n’est pas candidat à sa succession

Invité ce dimanche sur le plateau de télévision de RTL-TVi, le président du PS Elio Di Rupo - qui vient aussi d’être nommé ministre-président wallon - a annoncé que son parti organisera une élection présidentielle "au plus tard fin octobre". Il a également confirmé ne pas être candidat à sa propre succession.

"J'espère que ce sera les 19 et 20 octobre", a précisé Elio Di Rupo, dans l'émission "L'Invité". Un bureau du PS devrait organiser la procédure cette semaine.

Le Montois, ancien Premier ministre belge (2011-2014), est devenu pour la troisième fois ministre-président de la Région wallonne vendredi, à la tête d'une coalition PS-MR-Ecolo.

Interrogé sur le candidat qu'il aurait à cœur pour lui succéder, Di Rupo a cité le bourgmestre de Charleroi Paul Magnette, qui fut lui aussi ministre-président wallon et qui mène avec lui les pourparlers post-électoraux.

"Je travaille avec Paul Magnette (photo) depuis une dizaine d'années. Ces dernières semaines encore, j'ai été impressionné : c'est une fabrique à solutions", a vanté le président du PS sortant.