Chargement lecteur vidéo ...

Catastrophe ferroviaire de Buizingen : Une peine de prison et des amendes requises

Les débats dans le procès de la catastrophe ferroviaire de Buizingen ont débuté ce lundi matin, devant le tribunal de police de Bruxelles. La représentante du ministère public a requis de lourdes amendes contre la SNCB et Infrabel pour leur responsabilité dans l'accident ferroviaire. Quant au conducteur du train, 3 ans de prison avec sursis ont été requis. Le 15 février 2010 à 08h28, un train L reliant Louvain et Braine-le-Comte a percuté un train IC effectuant la liaison Quiévrain-Liège-Guillemains. L'accident avait fait dix-neuf morts, une trentaine de blessés graves et une centaine de blessés légers. Le conducteur du train L est suspecté d'avoir brûlé un feu rouge, ce qu'il a toujours nié. La SNCB et Infrabel sont quant à elles suspectées de négligence en matière de sécurité.