Le Waterbus anversois en péril, malgré son grand succès

La navette fluviale qui sillonne l’Escaut et le Canal Albert au niveau d’Anvers pourrait être amenée à disparaître. Le port d’Anvers a en effet décidé de mettre un terme au financement du Waterbus, malgré le succès croissant de ce mode de transport.

En août dernier, pas moins de 100.000 passagers ont emprunté le Waterbus. Au total, quelque 800.000 personnes ont été transportées par la navette depuis le début de l’année. La demande est telle que certains voyageurs n’ont parfois pas la possibilité de monter à bord.

Malgré ce succès, le port d’Anvers souhaite arrêter de financer le Waterbus. "En tant que port, nous ne pouvons plus offrir ce service", explique l’échevine anversoise en charge, Annick De Ridder (N-VA). "Nous allons toutefois tout faire pour faire en sorte qu’une autre autorité, en l’occurrence la Flandre, reprenne le flambeau", ajoute-t-elle.

Le bus fluvial relie la commune d’Hemiksem à la ville d’Anvers et constitue une alternative à la voiture pour de nombreux navetteurs. Une dizaine d’haltes sont desservies sur le trajet.