L’hôpital Saint-Pierre de Louvain fera place aux arts de la scène

Les travaux de démolition de l’hôpital Saint-Pierre dans le centre de Louvain (Brabant flamand) débuteront fin octobre. Ils dureront environ un an. Le personnel médical a, lui, déjà déménagé en 2018 vers l’hôpital universitaire sur le site du Gasthuisberg. La démolition fait partie d’un large projet de développement de la ville universitaire. Les énormes blocs de béton du bâtiment de 10 étages le long de la Brusselsestraat (photo) feront place à un bâtiment dédié aux arts de la scène.

L’hôpital Saint-Pierre est depuis des années la bête noire de l’administration de la ville de Louvain. En 2006, le gouvernement flamand donnait son feu vert à la démolition du bâtiment gris, situé non loin du centre historique de la ville. Il aura fallu attendre un peu plus de 13 ans avant que les travaux ne commencent.

Le bâtiment est l’un des derniers chancres de Louvain, qui est vide depuis quelques temps. Les tous derniers membres du personnel l’ont quitté cet été. Le bloc qui longe la Brusselsestraat, construit dans les années 1970, n’a même jamais été utilisé. Dans les années 1990, des squatteurs y ont résidé, pour protester contre l’inoccupation du site.

La partie historique ne sera pas démolie

Maintenant qu’il a été entièrement vidé, le bâtiment peut enfin être démoli. Une partie devra être désamiantée. Les travaux devraient durer un an environ. La partie de l’ancien hôpital datant du 19e siècle, qui se trouve à l’arrière du bâtiment sur la Brusselsestraat, ne sera par contre pas abattue.

Les travaux s’inscrivent dans un projet plus large de rénovation du centre-ville. A l’endroit où trône encore le bâtiment voué à la destruction, la ville érigera un complexe dédié aux arts de la scène.