Révolution : le centre de Malines devient zone cycliste

Dès le mois de novembre, tout le centre de la ville de Malines en province anversoise se transformera en une seule zone cycliste. Quelque 179 rues du centre - correspondant à 30 kilomètres de voie publique - deviendront ainsi cyclables. Ce sont les vélos qui y détermineront la vitesse de circulation. Ils pourront emprunter toute la largeur de la voie pour rouler et le trafic motorisé ne pourra pas les dépasser. Malines suit ainsi l'exemple de Courtrai (Flandre occidentale).

Le centre-ville de Malines avait déjà été placé en zone 30. "Il est très intéressant de donner aux cyclistes l’espace nécessaire dans la ville, afin de tenter un nombre accru de citoyens à utiliser le vélo pour leurs déplacements. Cela permet aussi de ne pas devoir placer des pistes cyclables dans toute la ville", indique Patrick Princen (Groen), échevin des Travaux publics de Peer.

"Entretemps, nous continuons à améliorer le confort des cyclistes. Par exemple en optant pour des pavés sciés quand nous rénovons des rues du centre-ville. Ou en éliminant de petits problèmes avec l’aide de l’équipe vélos et trottoirs qui vient d’être créée", précise Princen.

La zone cyclable sera évaluée à l’été 2020, et si nécessaire modifiée.

Qu’est-ce qu’un zone cyclable ?

- Une zone favorable à l’utilisation du vélo, composée d’un réseau de pistes cyclables continu
- La vitesse maximale y est de 30 km/heure pour l’ensemble des utilisateurs
- Il est défendu d’y dépasser les cyclistes. Les véhicules motorisés doivent donc rouler derrière les vélos. Seuls les véhicules prioritaires peuvent dépasser les vélos.
- Les vélos peuvent dépasser les voitures à gauche
- Les cyclistes utilisent toute la largeur des rues
- Les vélos peuvent dépasser aussi par la droite les véhicules à l’arrêt