Côte belge : la baignage n’est autorisée qu’à Ostende et à Blankenberge ce week-end

On annonce du temps ensoleillé et doux pour ce week-end avec 26 degrés à la côte. Comme la température de l’eau est encore clémente cela invite de nombreuses personnes à piquer une tête pour se rafraîchir. Hélas ce week-end les sauveteurs ne sont plus en service sur de nombreuses plages et la baignade n’est autorisée que là où ils sont présents à savoir à Ostende et à Blankenberge.

En cas d’infraction vous risquez des sanctions administratives communales.
Avec un week-end ensoleillé qui s’annonce, il risque d’y avoir beaucoup de monde au littoral. En principe la saison estivale est terminée et les étudiants qui travaillent sur les plages comme sauveteurs ne sont plus présents. La plupart des stations de sauvetage sont fermées, sauf à Blankenberge et à Ostende.

"Le règlement général stipule que la baignade en mer est interdite en l'absence de sauveteurs", explique An Beun de l’Intercommunale du service des sauveteurs en mer de Flandre occidentale (IKWV). "Mais si vous avez l'intention de nager dans la mer ce week-end, nous vous conseillons d'aller à Blankenberge ou Ostende. Tous ceux qui aiment mettre les pieds dans l’eau ou qui recherchent un rafraîchissement peuvent se rendre dans toutes les cités balnéaires. Mais si vous vous voulez vraiment nager là-où il n'y a pas de poste de secours, vous risquez une sanction administrative."

"Si vous nagez dans une zone non surveillée et que vous avez des ennuis, vous vous mettez bien sûr vous-même en danger", ajoute An Beun. "Mais vous mettez aussi en danger les autres personnes qui pourraient essayer de vous venir en aide"

Ce week-end est le dernier week-end de cette année où des sauveteurs seront actifs à Blankenberge. "Nous travaillons tous les jours depuis le 1er mai", explique Tom Cocle du service de secours de Blankenberge. "Le 22 septembre, notre longue saison est terminée. Nous ne pouvons plus compter sur les étudiants, mais nous avons un noyau permanent de sept sauveteurs avec lesquels nous pouvons gérer un maximum de trois zones ce week-end."

A Ostende le week-end prochain, s’il fait beau il y aura encore une zone surveillées.