Thomas Cook Belgique demande la protection contre ses créanciers

C’est ce qu’on a appris au terme du conseil d’entreprise mardi après-midi au siège de la société à Zwijnaarde.

Thomas Cook Belgique a demandé la protection contre ses créanciers, ont confirmé mardi deux syndicats. La faillite sera demandée pour deux entités.
Thomas Cook emploie environ 600 personnes en Belgique. Chaque année, 700.000 personnes font appel aux services du tour-opérateur (marques Thomas Cook et Neckermann).

Le conseil d'entreprise chez Thomas Cook s'est terminé, mardi vers 16h00, au siège de Zwijnaarde (province de Flandre orientale). La direction s'est adressée au personnel après quoi le CEO Jan Dekeyser et le directeur Laurent Allardin doivent rencontrer la presse.

"C'est un moment difficile pour tout le monde", a déclaré la porte-parole à l'issue du conseil d'entreprise. "Il est important que le personnel ne soit pas d'abord informé par la presse."