Chargement lecteur vidéo ...

"Voir un Belge à la tête de l’UE devrait donner aux Belges l’impression que leur pays compte beaucoup"

Le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker (64 ans), président de la Commission européenne depuis novembre 2014, cèdera son poste d’ici quelques semaines à l’Allemande Ursula von der Leyen. En même temps, le Premier ministre belge sortant, Charles Michel (MR), prendra les fonctions de président du Conseil européen, succédant à Donald Tusk, dont le prédécesseur était le Belge Herman Van Rompuy. Deux personnalités auxquelles fait notamment allusion Jean-Claude Juncker dans l’interview qu’il a accordée au journaliste Rob Heirbaut, spécialiste de l’Europe à la VRT.
Le président de la Commission sortant y parle de ses réalisations, de la crise migratoire au sein de l’Europe, du Brexit qui risque d’affaiblir l’Union dans certains domaines, des relations entre l’UE et les Etats-Unis, de problèmes personnels de santé, mais aussi de son amour et son admiration pour la Belgique. Sans omettre de souligner qu’il se fiche des commentaires parfois désobligeants de la presse à son égard.
Voici de larges extraits de cette longue interview, réalisée il y a quelques jours, en français.