2019 Getty Images

75 collaborateurs de Thomas Cook perdent leur emploi suite à la faillite de leur entreprise

Les curateurs des entités de Thomas Cook qui ont été déclarées en faillite ont fait savoir aux quelque 75 employés de Thomas Cook Belgique et Thomas Cook Retail que leur contrat était rompu et qu'ils perdaient donc leur emploi. Par ailleurs, aucun client du tour-opérateur ne pourra partir en vacances à l'étranger ce vendredi.

Les curateurs des sociétés Thomas Cook déclarées en faillite ont informé jeudi les 75 employés de la rupture de leur contrat et donc de la perte de leur emploi. "Nous n'allons pas poursuivre les activités et nous ne développerons pas de produits (de voyage)", a déclaré le curateur Hans De Meyer. "Il s'agit d'un démantèlement des entreprises à la demande du tribunal".

Le tribunal de l'entreprise de Gand a prononcé mercredi la faillite de trois entreprises Thomas Cook: Thomas Cook Belgique, Thomas Cook Retail et Thomas Cook Financial Services. Ces sociétés employaient 75 personnes.

Pour une quatrième entité, Thomas Cook Retail Belgique, une procédure de continuité d'entreprises sera enclenchée dans les prochains jours, dans l'espoir d'une reprise. Cette entreprise compte 501 collaborateurs et a en charge les bureaux Neckermann et Thomas Cook.

Les collaborateurs actifs dans la filiale encore viable de Thomas Cook ne sont pas sauvés, a indiqué jeudi une représentante du syndicat libéral CGSLB/ACLVB, Els De Coster, à l'issue d'une assemblée du personnel à Gand.

L'assemblée a été assez chaotique", a indiqué Els De Coster. "Il y avait encore un espoir infime qu'une bonne nouvelle allait tomber. Ils ne s'attendaient pas à une solution pour maintenir des gens au travail ou pour une relance, mais ils espéraient toutefois quelque chose de positif en termes de paiement. Le curateur a balayé cet espoir. Il n'y a pas de coffre et s'il y en avait un, il est vide", a ajouté Els De Coster. 

Il y a donc peu de chance que les travailleurs sur le départ puissent prétendre à plus que les 25.000 euros prévus par l'indemnité de licenciement garantie. 

Pas de départ ce vendredi non plus

Aucun client du tour-opérateur ne pourra partir en vacances à l'étranger ce vendredi non plus. Le Fonds de garantie des voyages en fait état sur son site internet. Les départs avaient déjà été annulés ces trois derniers jours. On ne sait pas encore ce qu'il adviendra des départs dans les jours et les semaines à venir.