Les polices française et belge démantèlent en Roumanie une bande de cambrioleurs présumés

La police judiciaire fédérale (PJF) de Flandre orientale a démantelé, en collaboration avec la police française, une bande composée d'une trentaine de Roumains soupçonnés d'avoir commis au moins 50 vols avec effraction dans des jardineries en Belgique et en France. Mercredi dernier, le dernier acte de l'opération s'est soldé par l'arrestation de 10 suspects lors de 28 perquisitions effectuées par des enquêteurs belges et français en Roumanie.

En 2018 et 2019, des cambriolages ont été commis dans plusieurs jardineries à travers tout le pays, lors desquels les malfaiteurs ont mis la main sur divers outils de jardinage, tels que des tronçonneuses et des débroussailleuses. De nombreux faits ont été commis en Flandre orientale.

À la suite d'une enquête intense, les enquêteurs ont réussi à remonter jusqu'à une bande roumaine qui commettait ses méfaits non seulement en Belgique mais aussi en France. Le butin était principalement transféré en Roumanie, où il était revendu.

En juillet dernier, la police a appréhendé cinq suspects: quatre lors d'une tentative de vol avec effraction à Rochefort et un cinquième - l'acheteur - lors des perquisitions qui ont suivi en région carolorégienne. Ceux-ci ont été placés sous mandat d'arrêt par un juge d'instruction d'Audenarde. Pas moins de 300 outils de jardinage ont en outre été retrouvés.

La composition de la bande évoluant avec le temps, certains membres de celle-ci étaient déjà rentrés en Roumanie. Mercredi dernier, une vaste opération a donc été mise sur pied en Roumanie, en présence d'enquêteurs belges et français. Sous la direction du parquet fédéral roumain, 260 policiers ont mené 28 perquisitions, lors desquelles 10 personnes ont été arrêtées. Plusieurs biens ont été saisis.

Le juge d'instruction d'Audenarde a immédiatement émis un mandat d'arrêt européen à l'encontre de deux suspects, conclut le communiqué de la police fédérale.