Le FC Bruges frôle l'exploit au Real Madrid

Ce mardi soir, le FC Bruges affrontait le "grand" Real Madrid, dans le cadre de la deuxième journée de la Ligue des champions. Après avoir mené 0-2 à la mi-temps, Bruges a finalement été contraint au partage 2-2. Les Blauw en Zwart ne sont pas passés loin de l'exploit face à Eden Hazard et Thibaut Courtois, remplacé à la mi-temps.

Emmanuel Dennis avait inscrit les deux premiers buts brugeois (9, 39) avant que Sergio Ramos ne réduise la marque pour le Real Madrid à la 55e. La deuxième carte jaune de Ruud Vormer réduisait les Brugeois à dix à la 84e juste avant l'égalisation de Casemiro (85e) pour les Madrilènes.

Avant le coup d'envoi de la rencontre, Philippe Clément était contrait de changer son onze de base avec la blessure de Ricca à l'échauffement qui était remplacé par Sobol. Avec Diatta, Tau et Dennis aux avant-postes, l'entraîneur brugeois misait donc sur la vitesse de ses attaquants en contre. Une tactique qui s'avérait rapidement payante. Lancé par Vanaken dans une défense madrilène aux abois, Tau servait Dennis qui trompait chanceusement Courtois. Dans un premier temps annulé, le but était finalement validé par le VAR (9e).

Mené au score, le Real Madrid se réveillait mais Bruges pouvait compter sur Simon Mignolet qui détournait la tête de Sergio Ramos. Les occasions s'enchaînaient pour les Merengues qui manquaient de précision à l'image de Kroos par deux fois. La soirée de rêve se poursuivaient pour les Brugeois et Dennis profitait d'une perte de balle de Modric pour partir seul mystifier Courtois et doubler la mise (39e).

Courtois remplacé à la mi-temps

Au repos, Zinédine Zidane chamboulait son onze de base et sortait Nacho mais aussi Thibaut Courtois pour lancer Marcelo et Aréola. Mis sous pression, Bruges craquait finalement suite à une tête de Sergio Ramos qui trompait Mignolet. Un but d'abord annulé puis validé par le VAR.

Bien organisés, les Blauw en Zwart contrôlaient les offensives madrilènes. À cinq minutes du terme, Vormer écopait de son deuxième carton jaune pour une faute sur Vinicius. Sur le coup franc qui suivait, Casemiro remettait les deux équipes à égalité.

Les joueurs de Philippe Clément faisaient le gros dos et parvenaient à conserver un point. Malgré cet exploit, les Brugeois auront certainement un goût de trop peu après avoir mené au score jusqu'à cinq minutes du terme. Bruges compte désormais deux points, soit un de plus que le Real Madrid. Le PSG (3 points) de Thomas Meunier se rend à Galatasaray (1 point) à 21h00 dans l'autre match du groupe A.

Philippe Clément : "Nous méritons notre place en C1"

Après le partage de Bruges sur le terrain du Real Madrid mardi soir (2-2) en Ligue des Champions, Philippe Clément était fier de la performance de ses joueurs même s'il gardait un petit goût de trop peu. "Nous aurions pu repartir avec les trois points", a-t-il expliqué au micro de Club RTL.

Bruges a réalisé un bel exploit en ramenant un point de son déplacement au Real Madrid. Seulement, les Brugeois peuvent nourrir des regrets après avoir mené 0-2. "Je suis content du résultat mais aussi un peu déçu car nous aurions pu prendre les trois points. Nous avons des occasions pour mettre ce troisième but et je suis persuadé que nous aurions gagné ce match si nous étions restés à onze", a confié Philippe Clément regrettant l'exclusion pour une deuxième carte jaune de son capitaine Ruud Vormer.

Malgré ce double sentiment, le mentor brugeois tenait à tirer son chapeau à l'ensemble de son groupe. "Je ne peux qu'être fier de mes joueurs car je leur ai demandé beaucoup. Je ne voulais pas seulement qu'ils défendent mais aussi de créer des occasions. C'est une belle expérience pour eux et cela va leur donner de la confiance. Les joueurs ont prouvé qu'ils avaient leur place en Ligue des Champions."

Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved