Grève des gardiens à la prison d’Anvers: déjà 12 jours sans douche ni sortie pour les détenus

Les gardiens de la prison d’Anvers sont en grève depuis maintenant douze jours d’affilée. Depuis le début de l’action, les détenus n’ont plus l’autorisation de sortir de leurs cellules, et donc de se doucher, ou encore se dégourdir les jambes.

"La majorité des prisonniers est enfermée en cellule depuis douze jours", explique une porte-parole du SPF Justice, Kathleen Van De Vijver, au micro de Radio 2 (VRT). "Il leur est également impossible de recevoir de la visite ou de se promener", précise-t-elle. "Nous partons du principe que la direction a fait de son mieux pour malgré tout assurer des moments de douche aux détenus qui collaborent à la cuisine", souligne-t-elle. 

Les gardiens se sont mis en grève pour protester contre le manque continu de personnel. "Nous sommes depuis douze jours en dialogue avec les syndicats de la prison", précise Kathleen De Vijver. "De nombreuses solutions ont été proposées par la direction locale, mais nous sommes désormais arrivés au bout de notre créativité".

"Nous allons tenter de nous remettre à la table des négociations ce lundi. Nous espérons, dans l’intérêt des détenus, que les gardiens vont accepter nos propositions, qu’ils reprendront le travail, et qu’on pourra ensuite évaluer la situation".

Service minimum

Il y a environ six mois, le gouvernement fédéral avait décidé d’imposer le service minimum garanti en cas de grève en prison, notamment pour éviter ce genre de situation. "Mais deux arrêtés de discussion sont encore nécessaires", indique la porte-parole. "Cela veut dire que nous devons nous mettre à table avec les syndicats pour déterminer la manière d’organiser ce service minimum", précise-t-elle. "Malheureusement, la relation avec les syndicat est pour le moment plutôt tendue".

En attendant, les syndicats ont également lancé un préavis de grève nationale pour dénoncer la pénurie de personnel. Le cabinet du ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) a fait savoir qu’il étudiait la possibilité de sanctionner les personnes qui ne respectent pas la loi.

Reprise du travail mercredi

Cet après-midi, la rédaction de la VRT a appris que les gardiens de prison allaient reprendre le travail mercredi matin. Un accord a été trouvé sur des adaptations du régime en période de manque de personnel.