L’Espagne à l’honneur au 46e Festival du film de Gand

Les projecteurs seront rivés vers l’Espagne à l’occasion du Film Fest Gent qui débute ce mardi à Gand. Cette 46e édition se concentrera aussi sur le thème de la radicalisation, et accordera une plus grande attention aux court-métrages. Le festival, qui se tient jusqu’au 18 octobre prochain, accueillera en outre plusieurs premières, dont celle du nouveau film du Britannique Ken Loach, ‘Sorry we missed you’.

Comme chaque année, le Film Fest Gent ouvre ses portes aux œuvres belges et internationales. Le festival sera lancé mardi par la diffusion du long-métrage français ‘Les Misérables’, de Ladj Ly, Prix du jury au dernier Festival de Cannes.

La compétition officielle sera pour sa part inaugurée mercredi avec le film ‘Muidhond’, de la réalisatrice gantoise Patrice Toye. Le film aborde le thème de la pédophilie en racontant l'histoire de Jonathan, jeune homme tout juste sorti de prison qui retourne chez sa mère. Il tente d'oublier son passé et de combattre ses pulsions mais il est mis à l'épreuve lorsqu'une femme et sa fille emménagent à côté de chez lui.

Focus sur l’Espagne

De nombreux réalisateurs espagnols, tels que Pedro Almodóvar, Luis Buñuel ou Carlos Saura, ont aujourd’hui conquis les cinémas du monde entier. De plus jeunes talents se font toutefois également connaître. Et le festival de Gand a voulu leur offrir une place de choix.

Vous aurez ainsi l’occasion de découvrir la dernière œuvre d’Alejandro Amenábar, réalisateur notamment de ‘Mar a dentro’. Dans ‘While at War’, il raconte le conflit entre l’écrivain et recteur de Salamanca, Miguel de Unanumo, et le dictateur Franco.

De très nombreux autres films espagnols seront diffusés durant les dix jours. Le Film Fest Gent rendra par ailleurs un hommage au réalisateur Agusti Villaronga.

Géraldine Chaplin et Matthias Schoenaerts

Pas moins de 123 films, dont de nombreux long-métrage qui traitent de la radicalisation sous toutes ses formes, seront diffusés tout au long du festival. Cette 46e édition offrira également plus de place aux court-métrages. 35 petits films ont ainsi été sélectionnés par les organisateurs.

Moment attendu de cette 46e édition : la présence sur le tapis rouge de Géraldine Chaplin, fille de Charlie Chaplin. L’actrice viendra présenter ‘The Barefoot Emperor’, dans lequel elle joue un rôle phare. Le film est la suite de la satire ‘King of the Belgians’.

Autre célébrité attendue : notre Matthias Schoenaerts national. Il viendra clôturer le festival de 18 octobre avec le film ‘The Mustang’, qui marque le début en tant que réalisatrice de la Française Laure de Clermont-Tonnerre. Le récit suit un détenu américain, joué par Matthias Schoenaerts, à qui incombe la tâche d'apprivoiser un mustang sauvage. L'histoire s'inspire d'un programme de réhabilitation développé dans l'État du Nevada.

Infos et programme sur le site du Film Fest Gent