Les camions d’épandage seront prêts dès le 21 octobre, avec 108.000 tonnes de sel

C’est en effet le 21 octobre que débutera le service d’hiver de l’Agence flamande des routes et de la circulation. Les camions d’épandage ont cependant déjà été testés ce mardi. Tous ensemble, ils possèdent une réserve de 108.000 tonnes de sel. Ce devrait être suffisant pour passer l’hiver. En général, l’Agence répand une moyenne de 40.000 tonnes de sel par hiver.

L’hiver dernier, il a fallu épandre 34.284 tonnes de sel sur les routes de Flandre. Mais pendant l’hiver très doux de 1989-1990, seules 9.113 tonnes de sel ont été nécessaires. Au contraire, pendant l’hiver rigoureux de 2009-2010, l’Agence a déversé 84.711 tonnes de sel sur les routes.

La réserve actuelle de 108.000 tonnes de sel devrait donc largement suffire pour l’hiver à venir. Pour toute la période d’épandage, l’Agence prévoit 569 collaborateurs qui seront prêts à intervenir entre le troisième lundi d’octobre et le quatrième lundi d’avril.

Une centaine de ces collaborateurs seront responsables pour la surveillance des services d’épandage en coulisses : ils suivront les bulletins météo et effectueront des inspections sur le terrain. L’épandage-même, avec un camion adapté, sera effectué par des entrepreneurs qui mettent camions et chauffeurs à disposition.

Lors d’une action d’épandage générale, quelque 315 camions peuvent passer à l’action en même temps sur le territoire flamand. C’est le nombre total de trajets qui ont été tracés. Chaque camion peut aussi être équipé d’un chasse-neige, placé à l’avant, pour déblayer les routes de la neige et la glace.

L’Agence flamande des routes et de la circulation veille également maintenant à déblayer les pistes cyclables, avec des camions spécialement adaptés.

Depuis le début de ce mois d’octobre, tout le matériel est testé en Flandre. Ce mercredi, les camions épandeurs devaient sortir à Anvers et déverser une petite quantité de sel, en guise de test.