Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved

La Malaisie enquête sur des conteneurs illégaux de déchets plastiques venant de Belgique

Le ministère de l'Environnement de Malaisie enquête sur sept conteneurs illégaux provenant de Belgique, qui contiendraient des déchets plastiques néerlandais. C’est ce qu’indique ce samedi la chaîne publique des Pays-Bas KRO-NCRV. La Belgique participe à l’enquête.

Un porte-parole de l'Inspection de l'environnement et des transports des Pays-Bas (ILT) confirme qu'une enquête est en cours. "Il s'agit de déchets plastiques expédiés depuis le port d’Anvers. Un commerçant néerlandais est impliqué. Comme le pays d'origine est la Belgique, c'est elle qui mènera l'enquête à laquelle nous coopérons."

Le ministère malaisien avance que les conteneurs n'avaient pas l'autorisation d'être expédiés dans son pays. Les Etats occidentaux envoient souvent des déchets plastiques de façon illégale vers la Malaise sous le prétexte d'être recyclés, affirme le ministère du pays asiatique. Probablement parce que le traitement des déchets y est moins cher.

Le plastique est brûlé ou jeté illégalement, polluant l'air, les eaux souterraines et les rivières. Dans les médias internationaux, le ministre malaisien de l'Environnement Yeo Bee Yin avait dénoncé ces pratiques au printemps dernier, prévenant que son pays ne pouvait continuer à être le dépotoir de l'Occident.

La Malaisie annonçait alors son intention de renvoyer les déchets plastiques illégaux vers les pays d’où ils ont été expédiés.