Zuhal Demir (N-VA) promet une évaluation du "plan loup" en Flandre

Après la mort très probable de la louve Naya, la ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir (N-VA) a promis mercredi face aux députés régionaux une évaluation et une éventuelle adaptation du "plan loup" flamand.

Il y a quelques semaines, l’agence flamande Natuur en Bos (nature et forêts) avait fait savoir que la louve Naya, qui s'était installée en territoire flamand, a été tuée de manière intentionnelle, sans doute par des professionnels. Une corde avec appât a d'ailleurs été trouvée sur le territoire de la louve, et deux chasseurs avec armes chargées y ont été surpris.

Répondant à une question de Mieke Schauvliege (Groen), la ministre a confirmé les constats de l'inspection de l'agence Natuur en Bos. "C’est la piste la plus probable", a-t-elle commenté.

Le "plan loup" régional sera évalué et "adapté si nécessaire", entre autres en ce qui concerne la protection des loups. "Le loup est une espèce protégé", a rappelé la ministre.