Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved

La Belgique dément les informations du Guardian selon lesquelles elle compte rapatrier des djihadistes

La Belgique ne projette pas de rapatrier de Syrie des combattants belges de l’organisation terroriste Eta islamique (EI), contrairement à ce que certaines sources ont pu rapporter. C’est en tous cas ce confirme des responsables du gouvernement fédéral.

Selon un article paru vendredi sur le site du quotidien britannique The Guardian, les membres d’une famille de deux camps de détenus du nord de la Syrie ont été informés par des fonctionnaires belges que le cessez-le-feu allait être utilisé pour rapatrier des ressortissants ayant des liens avec l’EI.

Le président américain, Donald Trump, a lui aussi tweeté que certains pays européens comptaient ramener des djihadistes.

Selon des sources gouvernementales, la Belgique ne projette aucunement de rapatrier des combattants, et campe sur sa position de les laisser se faire juger dans la région. Le cabinet des Affaires étrangères s’est jusqu’ici refusé à tout commentaire.

Les plus consultés