Andy Murray s’impose en finale de l’European Open à Anvers

Le Britannique de 32 ans (photo) a remporté la quatrième édition de l'European Open de tennis, dimanche à la Lotto Arena d'Anvers. Cette épreuve de l'ATP 250 est disputée sur surface dure et dotée de 635.750 euros. Andy Murray ajoute ainsi un 46e trophée ATP à son palmarès. Au classement, il fait un bond de 116 places, alors que David Goffin monte à la 13e place, malgré sa défaite dès son premier match au tournoi anversois.

Deux ans après son dernier titre sur le circuit, à Dubaï, le Britannique (243e à l'ATP) âgé de 32 ans s'est imposé en trois sets - 3-6, 6-4, 6-4 - face au Suisse Stan Wawrinka (18e mondial), 34 ans, au bout du suspense et d'un match très indécis qui aura duré 2 heures et 28 minutes dimanche à Anvers.

Comme en demi-finales, Andy Murray aura mis un peu de temps à rentrer dans la partie. Stan Wawrinka avait par contre démarré pied au plancher pour prendre le premier jeu de service de son adversaire et mener 3 à 0. Le Suisse mettait la première manche dans sa poche en 42 minutes (3-6). Il était aussi bien parti dans le 2e set en breakant tôt aussi Murray, qui s'est retrouvé mené 3-1. L'Ecossais refaisait son retour pour rentrer définitivement dans la partie, recoller à quatre partout et reprendre le service de Wawrinka pour égaliser à une manche partout (6-4).

La troisième manche était aussi épique. Le Suisse prenait d'abord l'avantage, le Britannique lui répondait coup sur coup, si bien qu'après le 1-1 initial aucun des deux joueurs ne parvenait à gagner son jeu de service (2-2, puis 3-3). On avait passé la barre des deux heures de match. La pression montait pour Wawrinka (photo) quand Murray gardait sa mise en jeu (3-4), mais le Suisse rebondissait immédiatement (4-4). Murray devait encore sauver deux balles de break au bout de la raquette de Wawrinka, mais l'ancien numéro 1 mondial faisait 6-4 et s'offrait même la rencontre sur sa première balle de match ensuite.

Les deux hommes, vainqueurs tous les deux de trois titres en Grand Chelem, présentaient aussi d'autres points communs, celui d'avoir été sur le podium du ranking mondial (N.1 pour Murray, N.3 pour Wawrinka) et d'avoir remporté leur dernier titre ATP en 2017 avant de connaître de sérieuses blessures les écartant des courts de nombreux mois (le genou pour Wawrinka, la hanche pour Murray). L'Ecossais va retrouver le chemin du Grand Chelem en janvier à l'Open d'Australie.

Stan Wawrinka reste titulaire de 16 trophées ATP, mais son dernier titre remonte à mai 2017 à Genève. Il s'était incliné en finale à Rotterdam pour sa seule finale de l'année avant celle à Anvers, la 30e de sa carrière. Andy Murray n'avait plus gagné de tournoi depuis 2017, à Dubaï, mais il compte à présent 46 titres ATP à son palmarès et disputait dimanche la 68e finale d'une carrière illuminée par trois victoires en Grand Chelem (Wimbledon en 2013 et 2016, et l'US Open 2012) et deux titres olympiques (Londres 2012 et Rio 2016).

Les Français Richard Gasquet (2016) et Jo-Wilfried Tsonga (2017) ainsi que le Britannique Kyle Edmund (2018) ont remporté les trois premières éditions de l'actuel plus grand rendez-vous belge de tennis.

Goffin grimpe à la 13e place

Le Liégeois David Goffin, malgré sa défaite dès son entrée en lice au 2e tour de l'European Open d'Anvers jeudi dernier, a grimpé d'une position au classement ATP, pointant à la 13e place ce lundi matin.

Le Belge de 28 ans (photo) a profité de la défaite au 2e tour du Français Gaël Monfils, finaliste en 2018 dans la ville portuaire, pour le dépasser au ranking mondial. Dans le top-10, le Japonais Kei Nishikori, qui n'a pourtant pas disputé de tournoi la semaine dernière, a pris la 8e place au Russe Karen Khachanov, éliminé en quarts de finale à Moscou où il défendait son titre acquis en 2018.

Le top-5 reste inchangé avec, dans l'ordre, le Serbe Novak Djokovic, l'Espagnol Rafael Nadal, le Suisse Roger Federer, le Russe Daniil Medvedev et l'Autrichien Dominic Thiem. Andy Murray, vainqueur à Anvers de son premier titre sur le circuit depuis mars 2017 à Dubaï et deux opérations de la hanche, est revenu aux portes du top-100. L'Écossais, 32 ans, est passé de 243e à la 127e place mondiale. Quant au Suisse Stan Wawrinka, finaliste, il est désormais 17e (+1).