Excès de vitesse : un record de 2 millions de procès-verbaux au 1er semestre 2019

Le cap des 2 millions d'excès de vitesse commis en six mois vient d’être franchi, si l’on en croit les chiffres du rapport de la police fédérale pour le premier semestre 2019 publiés dans divers médias. C’est un record. En Flandre, quelque 7,7% de contrevenants supplémentaires ont été sanctionnés.

Quelque 2.066.930 procès-verbaux ont ainsi été émis pour excès de vitesse en Belgique au cours des six premiers mois de cette année, contre 1.927.763 un an plus tôt à la même période. La majeure partie des infractions a été constatée en Flandre, avec 1.494.324 PV (+7,7 %), dont près d'un tiers rien que dans la province d'Anvers (419.696).

En Région bruxelloise, la hausse enregistrée en 2019 est solide: +28 % de PV, pour un nombre total de 142.226 excès de vitesse. En Wallonie, c'est plutôt le statu quo (+0,7 %), à savoir 430.375 procès-verbaux contre 427.315 un an plus tôt. Au sud du pays, c'est dans le Hainaut où les conducteurs adeptes de la vitesse sont le plus sanctionnés (123.627 amendes).

"C’est un résultat logique parce que le Hainaut a la population la plus importante (1,3 million)", peut-on lire dans la presse. Avec moins de 500.000 habitants, la province de Namur arrive deuxième (121.048 infractions). Liège, qui pourtant compte 1,1 million d'habitants, ne comptabilise que 95.065 verbalisations.

"Ce n'est pas la première fois que les indicateurs sont 'mauvais' à Liège. Est-ce que les policiers sont surchargés et font donc moins de contrôles ou le parquet donne-t-il des consignes? Il faut déterminer où le bât blesse au niveau de la répression", ponctue Benoît Godart de l'Institut Vias (Institut belge pour la sécurité routière).