Audenarde rêve d’une précieuse tapisserie historique vendue aux enchères à New York

La ville d’Audenarde (Flandre orientale) va prendre part à une vente aux enchères, à New York, pour une tapisserie rare datant du 16e siècle. Cette dernière complèterait à merveille la collection que possède déjà la ville. "Nous avons préparé un budget, mais nous n’allons pas monter jusqu’à un prix démesuré", indique l’échevin de la Culture.

La maison new-yorkaise Sotheby’s, de réputation internationale, proposera ce mercredi aux enchères une tapisserie rare. Elle provient d’une série intitulée "L’histoire d’Alexandre" et date de 1582. Cette série exceptionnelle est décrite dans les archives de la ville comme ayant été offerte cette année-là à Alexandre Farnèse (1545-1592), fils de Marguerite de Parme.

Troisième duc de Parme et de Plaisance et gouverneur des Pays-Bas espagnols, il est considéré comme l'un des plus grands chefs militaires du XVIe siècle. Ses victoires ont notamment contribué à former la configuration géopolitique de la Belgique et des Pays-Bas. C’est d’ailleurs pour le remercier de la conquête d’Audenarde pour la couronne espagnole que la ville lui a offert la série de tapisseries.

Enchères électroniques

Stefaan Vercamer, échevin de la Culture, indique que le collège a décidé d’enchérir sur la tapisserie mise en vente à New York. "Cela se passera de façon électronique. La tapisserie serait un ajout précieux et un complément pour la plus belle collection de tapisseries qu’Audenarde possède déjà. Il n’arrive pas souvent qu’une telle tapisserie soit vendue aux enchères".

La ville espère devenir le nouveau propriétaire de la tapisserie grâce au budget qu’elle a dégagé pour l’enchère. "Mais nous resterons raisonnables", rassure Stefaan Vercamer. "Nous avons convenu d’un budget, que nous ne dépasserons pas. S’il nous permettait d’acquérir la tapisserie, il nous faudrait encore payer en plus les frais de la vente (3.000 euros), ainsi que le transport et les frais de douane (2.000 à 3.000 euros)".