Seize personnes dans un camion sur un parking de l’E17: trois suspects interpellés

Dans le cadre d'une enquête en cours, qui a permis début octobre l'interpellation de trois Irakiens pour trafic d'êtres humains le long des autoroutes, trois hommes ont encore été interpellés mardi soir et placés sous mandat d'arrêt, indique ce vendredi le parquet d'Anvers. Les trois nouveaux suspects sont également d’origine irakienne. Ils ont été interpellés dans une camionnette sur un parking de l'E17 à Gentbrugge (Flandre orientale) avec à son bord 16 migrants présumés.

Cette camionnette était dans le collimateur des enquêteurs après les premières arrestations au début du mois. Mardi soir, le véhicule a été remarqué le long de l'autoroute E17 à Gentbrugge. La police a interpellé trois hommes d'origine irakienne âgés de 19, 20 et 27 ans.
Da

Dans la camionnette se trouvaient 13 adultes, un mineur d’âge et deux enfants. L'enquête doit préciser ultérieurement le rôle précis des trois suspects, mais ils sont suspectés de trafic d’êtres humains.

Début octobre, le parquet avait annoncé l'arrestation de trois autres jeunes Irakiens, suspectés de trafic d'êtres humains mettant en danger la vie de majeurs et mineurs, intentionnellement ou par négligence grave. Les trois individus se trouvaient dans une camionnette qui aurait été utilisée par une bande qui transportait des transmigrants depuis le nord de la France vers les parkings d'autoroute de Mol-Postel et Vorselaar le long de l'E34.

Sur ces parkings, les migrants de passage devaient tenter d'embarquer dans des camions à destination du Royaume-Uni. Les six suspects ont été écroués et l’enquête suit son cours.