Durée limitée pour les prescriptions médicales, livraison minimale de gaz naturel, ce qui change en ce 1er novembre

À compter du 1er novembre, une ordonnance médicale aura une validité de trois mois, sauf si le prescripteur en décide autrement. En Flandre, les ménages qui n’ont plus les moyens de recharger leur compteur à budget pour le gaz naturel ont à nouveau droit à une livraison minimale, pendant les mois d’hiver. Et enfin, Apple lance sa plateforme de streaming vidéo.

À compter du 1er novembre, une ordonnance médicale aura une validité de trois mois, sauf si le prescripteur en décide autrement. Jusqu'ici, un pharmacien pouvait délivrer au patient un médicament prescrit sans limite dans le temps.

L'assurance soins de santé rembourse, elle, ce médicament jusqu'à la fin du 3e mois qui suit la date de prescription.

Dorénavant, le patient aura trois mois pour aller chercher son médicament à partir du jour où le prescripteur rédige cette ordonnance. Une fois le délai de validité de la prescription passé, le pharmacien ne pourra plus le délivrer.
De cette manière, le délai dans lequel le pharmacien peut remettre un médicament au patient et le délai pendant lequel ce médicament est remboursable sont harmonisés. Par défaut, la période de validité d'une ordonnance sera de trois mois.

Cette nouvelle réglementation s'applique aussi bien aux prescriptions électroniques qu'aux prescriptions sous format papier.

Toutefois, le prescripteur pourra toujours spécifier une durée de validité plus courte ou plus longue que les trois mois prévus "par défaut" s'il l'estime nécessaire en raison de la santé d'un patient. Cela, à condition que la durée de validité déterminée par le prescripteur ne dépasse pas un an.

Une période transitoire de trois mois est prévue, soit jusqu'au 31 janvier 2020, pendant laquelle les "anciennes" prescriptions resteront valables.

La mesure a été prise pour anticiper l'entrée en vigueur, prévue au 1er janvier 2020, de l'obligation pour les médecins d'utiliser la prescription électronique (e-prescription) pour les patients ambulatoires.

Livraison minimale de gaz naturel

En Flandre, les ménages qui n’ont plus les moyens de recharger leur compteur à budget pour le gaz naturel ont à nouveau droit à une livraison minimale, pendant les mois d’hiver. Du 1er novembre au 31 mars 2020, les personnes concernées peuvent demander au CPAS une intervention financière tous les quinze jours pour un approvisionnement minimum en gaz naturel.

Le CPAS compétent ouvre alors une enquête sociale afin de vérifier si la situation est due à des difficultés financières. En fonction du type de logement et de la composition de ménage, le CPAS peut alors mettre à la disposition de la famille concernée une quantité minimale de gaz naturel par le biais de la carte du compteur à budget.

Le gestionnaire du réseau prend en charge 70% du coût, les 30 pour cent restants pourront être récupérés par le CPAS auprès de l'utilisateur.
 

Apple lance sa plateforme de streaming vidéo

La marque à la pomme lancera le 1er novembre sa plateforme de streaming vidéo Apple TV+ dans une centaine de pays, dont la Belgique.

A 4,99 euros par mois, Apple TV+ est à presque la moitié de l'abonnement de base à Netflix aux Etats-Unis et deux dollars en-dessous du prix de l'abonnement à Disney+, qui sortira quinze jours après Apple TV+.

La nouvelle plateforme n'aura qu'une offre limitée de contenus originaux à son lancement mais Tim Cook, le PDG, a promis d'ajouter de nouvelles productions originales tous les mois.

A partir du 1er novembre la vente de produits du tabac sera interdite aux jeunes de moins de 18 ans

La vente de produits du tabac sera interdite aux mineurs de moins de 18 ans à partir du 1er novembre. Elle était auparavant autorisée aux jeunes de plus de 16 ans. Lire l'article ici.