AFP

Le match entre l'OH Louvain et l'Union Saint-Gilloise arrêté à cause d'une panne de courant

Le match entre l’OH Louvain et l'Union Saint-Gilloise, qui pouvait déjà être déterminant pour le gain de la première période de la Proximus League, a été arrêté vendredi soir en raison d'une panne de courant. Lorsque l'arbitre Jordy Vermeire a mis fin à la rencontre, la marque était toujours de 0-0. Si la faute de cette panne de courant incombe au club local de Louvain, l’OHL perdrait le match sur un score de forfait.

Au classement, OHL Louvain est actuellement leader avec 25 points et l'Union 4e avec 22 points.

La rencontre entre Oud-Heverlee Louvain et l'Union Saint-Gilloise comptant pour la 13e journée de la Proximus League a été arrêtée en deuxième mi-temps en raison d'une panne de courant dans le stade Den Dreef. "La balle est dans le camp de l'Union belge", a indiqué Filip Van Doorslaer, directeur commercial d'OHL.

"On espère que l'expert chargé de trouver la cause de la panne ne conclura pas que le club est en faute", a expliqué Van Dorslaar. "Il y a eu une grosse panne d'électricité ce matin dans l'Avenue Cardinal Mercier, et cela pourrait bien avoir affecté notre installation. C'est en tout cas la première fois qu'il y a une panne dans ce stade. Donc OHL n'est peut-être pas en faute, ce qui nous laisse une chance de rejouer ce match mardi. On veut bien perdre la tranche sur le terrain, mais sur le tapis vert, ce serait très triste. L'arbitre a toujours le droit d'arrêter un match pour obscurité. C'est son appréciation qui compte. Mais le règlement de la D1B dit qu'il faut 800 lux et même pendant les coupures de courant, on n'est jamais descendu en-dessous."

AFP