Le ministre flamand de l’Enseignement veut instaurer un test de néerlandais dès la maternelle

Le ministre flamand de l’Enseignement, Ben Weyts (N-VA), veut instaurer un examen de néerlandais à tous les élèves de troisième maternelle. Les écoliers dont le niveau est jugé insuffisant devront suivre des cours de langue supplémentaires. "L’objectif est d’intervenir le plus rapidement possible", a-t-il déclaré lors de la matinale de Radio 1 (VRT).

A partir de septembre 2020, l’obligation scolaire passera de 6 ans à 5 ans en Belgique. Les enfants seront ainsi obligés d’aller à l’école dès la troisième maternelle.

"Faisons usage de cette nouveauté pour tester le plus rapidement possible les connaissances linguistiques des écoliers", a déclaré Ben Weyts. "Je veux instaurer un test uniformisé dans toute la Flandre à l’âge de 5-6 ans. De cette façon, nous pourrons intervenir le plus tôt possible", souligne-t-il.

"Actuellement, les enfants qui ne connaissent pas assez bien le néerlandais n’ont pas les mêmes chances de réussite que les autres. Il faut faire en sorte qu’ils puissent débuter à égalité", indique encore Ben Weyts.

Les écoliers n’ayant pas un niveau suffisant en néerlandais ne devront pas obligatoirement doubler leur troisième maternelle. Pour le ministre de l’Enseignement, mieux vaut leur faire suivre des cours supplémentaires dans une classe d’immersion.

La date d’entrée en vigueur de ce test linguistique n’est pas encore connue. "J’espère que ce sera le plus vite possible, mais il faudra le mettre en place de façon scientifique, ce qui risque de prendre un certain temps", précise Ben Weyts.

Le ministre a en outre confirmé que l’enseignement maternel bénéficiera d’investissements supplémentaires et que le financement total sera désormais équivalent à celui de l’enseignement primaire.